Accueil » Oran » Le syndicat des travailleurs de la commune d’Oran revient à la charge: «Trois engagements» de l’APC d’Oran et du chef de daïra

Le syndicat des travailleurs de la commune d’Oran revient à la charge: «Trois engagements» de l’APC d’Oran et du chef de daïra

Le syndicat des travailleurs de la commune d’Oran d’obédience UGTA est revenu lundi à la charge en animant un «sit-in de protestation» devant le siège de l’Exécutif municipal en vue de faire aboutir les revendications principales des travailleurs auquel ils sont affiliés. Les représentants de ce syndicat auquel se sont joints sur les lieux près d’une centaine de travailleurs contestataires notamment saisonniers et vacataires, ont réclamé à voir les représentants de l’APC d’Oran et le chef de daïra. Les travailleurs qui ont manifesté, se sont dit lésés par le « statu quo » qui entoure depuis une année la revendication portant régularisation de la situation des saisonniers et des vacataires. Un des représentants de ce syndicat nous a «affirmé que des promesses ont été faites mais non exaucées à ce jour malgré maintes demandes et écrits transmis à la tutelle». A noter qu’ils sont 1.046 travailleurs saisonniers et près de 700 autres vacataires dont la situation n’a pas toujours été régularisée. Ces deux catégories de travailleurs font face depuis plusieurs années à la faiblesse du pouvoir d’achat et à l’absence de toute perspective concernant notamment le régime de retraite à cause de leur non titularisation qui perdure. Les contestataires ont demandé à voir le chef de daïra, seul habilité selon eux, à débloquer leur dossier. Ces derniers n’ont pas tardé à avoir gain de cause puisqu’une «Cellule de crise» a été provoquée immédiatement après leurs appels et à laquelle ont assisté le chef de daïra, le secrétaire général de l’APC d’Oran, Fekha Benaoumer, le vice président de l’APC, Aoued Mohamed, outre les délégués syndicalistes désignés par les travailleurs pour participer à cette réunion d’urgence. Cette réunion qui a duré près de trois heures, a permis d’arracher un «consensus» autour de la revendication de régularisation des saisonniers et des vacataires. «Nous allons tenir dans deux à trois jours une deuxième réunion avec le DAL et le chef de daïra, en présence des travailleurs pour déboucher ce dossier», a annoncé le vice président Aoued Mohamed, au sortir de cette réunion. On croit savoir également de la bouche d’un syndicaliste que ce dossier a été traité par la Fonction Publique qui attend la réponse favorable des autorités centrales. Par ailleurs, concernant la revendication de logement, les autorités communales d’Oran se sont engagées à dégager un «quota» pour «indemniser» les souscripteurs au programme de réalisation de logement à Chaklaoua dont le site a fait l’objet de construction d’immeubles.

À propos B.H.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*