Accueil » Régions » El Tarf: Caravane de solidarité amorcée pour toucher trois communes

El Tarf: Caravane de solidarité amorcée pour toucher trois communes

La caravane de solidarité dont le coup d’envoi a été donné à partir du chef-lieu de wilaya, vise 180 familles nécessiteuses relevant des communes de Zitouna, Ain Kerma et Bouhajar. Cette action après celle qui a touché celle de la commune de Ramel Souk, située sur la bande frontalière, entre dans le cadre des festivités marquant la commémoration de la journée dédiée aux personnes aux besoins spécifiques. Celle-ci a été marquée par des inaugurations de projets lancés au niveau desdites municipalités, des aides ainsi que la remise d’appareils destinés à cette frange de la société qui sont intégrés dans le circuit d’activité. Pour assurer le succès de cette caravane à laquelle a été mobilisée une dizaine de fourgons, les autorités locales, à leur tête le wali de la wilaya d’ElTarf, ont remis des cadeaux symboliques. La wilaya d’El Tarf contrairement à ses semblables compte un nombre très élevé de personnes aux besoins spécifiques. Au cours de la remise des cadeaux, le premier responsable de la wilaya, accompagné de plusieurs directeurs d’exécutif, du président d’APW M. Bouhara, des présidents d’APC, a sommé les présents de prendre en charge leurs doléances et de leur donner la chance de pouvoir exercer un métier spécifique à leur handicap. La wilaya d’El Tarf compte selon les statistiques actualisées par les services de la DAS, pas moins de 3.824 personnes aux besoins spécifiques, bénéficiaires d’aide forfaitaire de solidarité de 3.000 DA ainsi que 4.663 autres de la prime d’aide de 4.000 DA de la catégorie des personnes aux besoins spécifiques rien que pour les trois communes de Zitouna, Ain Kerma et Bouhadjar situées sur la bande frontalière. Pas moins de 600 couettes ont été cédées à des familles nécessiteuses lors de cette caravane la seconde à travers la wilaya. Selon les responsables, d’autres caravanes sont prévues afin de pouvoir toucher toutes les familles nécessiteuses et pour passer un hiver au chaud. Ces actions ont été entreprises depuis le mois de décembre dernier. Des efforts de l’Etat ont été consentis pour venir en aide à cette frange de la société en leur attribuant des projets dans le cadre des différents volets d’insertion sociale. Notons qu’à El Tarf, le wali a inauguré un stade de football en matico, a présidé dans la localité de Lanab au raccordement de plusieurs famille au circuit électrique et à Bergilette dans la commune d’Ain Kerma, il a octroyé de l’électricité à une personne au besoin spécifique en injectant deux cents millions de centimes. «Je tiens à remercier les autorités locales qui ont entendu mon appel», disait Mabrouk, père d’une fillette vivant depuis des années dans une situation qui laisse à désirer.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*