Accueil » Régions » El Tarf: Les enseignants des trois cycles ont répondu à l’appel de leurs syndicats

El Tarf: Les enseignants des trois cycles ont répondu à l’appel de leurs syndicats

Les enseignants des trois cycles ont répondu à l’appel par les différents syndicats de l’éducation. Ces enseignants sont venus de Dréan, d’El Kala, de Besbes, de Bouhadjar, de Ben Mhidi, de Bouteldja, de Tarf. Ils ont organisé à partir de 10 heures un sit in devant le siège de l’Education du chef lieu brandissant des banderoles et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Halte au manœuvre du pouvoir, le peuple ne veut plus de vous et des slogans hostiles à l’adresse de la ministre de l’éducation. Selon une source crédible, l’appel a été suivi de 66%. Après le sit in, les enseignants des trois cycles ont marché sur l’artère principale dénonçant la confiscation de la voix du peuple et rejettent toutes les propositions faites par la prétendue lettre du président de la république au lendemain de son retour après les contrôles médicaux subis pendant une dizaine de jours en Suisse. Par ailleurs, les greffiers, juges et avocats ont eux aussi dénoncé, lors d’une marche qui s’est soldée par un sit in devant la cour de justice du chef lieu de wilaya. Les hommes à la blouse noire en compagnie des greffiers de plusieurs tribunaux de la wilaya, cette wilaya de l’arrière pays, s’opposent haut et fort au piétinement de la Constitution qui a été plusieurs fois bafouée par un pouvoir honni par le peuple. Les manifestants ont promis hier qu’ils reviennent à la charge plus nombreux encore pour occuper les rues jusqu’à ce que le régime en place cède à la volonté du peuple car l’Algérie est arrosé du sang d’un millions et demi de chahids. Ils ont promis en outre que l’Algérie ne sera jamais une monarchie, elle est libre et démocratique, ont scandé enseignants, lycéens, collégiens, juges, avocats, greffiers, peuple hier, lors de manifestations grandioses. Dans plusieurs autres contrées de la wilaya, collégiens, lycéens sont encore sortis pour la quatrième fois consécutive délibérément.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*