Accueil » Sport » CSC 1 – MCO 1 (1/4 de finale aller de la coupe d’Algérie): Le Mouloudia prend option

CSC 1 – MCO 1 (1/4 de finale aller de la coupe d’Algérie): Le Mouloudia prend option

Le Mouloudia d’Oran a pris une belle option en vue de la qualification au dernier carré de la coupe d’Algérie en allant forcer le Chabab de Constantine au nul, un but partout, à l’issiue d’un combat épique dont le second acte aura lieu au stade Ahmed Zabana le 29 du mois en cours.
Pour le compte de ce quart de final de la coupe d’Algérie, le Mouloudia d’Oran a certainement produit sa prestation la plus aboutie. Bien qu’ils soient acculés par le Chabab de Constantine durant les dix premières minutes, les Rouge et Blanc d’El-Hamri n’ont jamais plié ou paniqué, s’organisant parfaitement à défendre leur camp. Après avoir laissé passer l’orage, les coéquipiers du revenant Hafid Benamara ont obtenu trois corners consécutifs.
Sur le deuxième, une reprise de Gharbi a été repoussée sur sa ligne par le gardien Rahmani (11’).
Maitrisant les débats, les Oranais verront, par la suite, El-Mouedden tenter un ciseau acrobatique qui enverra la balle hors du cadre constantinois (23’). Bien organisés, les poulains de Jean-Michel Cavalli s’approcheront, dans la foulée, bien mieux du but puisque, servi sur un plateau par El-Mouedden, l’avant-centre Rachid Nadji placera la balle sur le montant droit du keeper du CSC.
Héritant du ballon, Sabri Gharbi ne trouvera pas mieux que de balancer la balle très au-dessus du cadre. Le CSC aurait, certes, pu trouver la faille sur ce coup franc de Benayada bien repris de la tête par Yettou, mais l’ancien milieu de terrain du MCO n’a pas su profiter de la sortie hasardeuse de Maâzouzi en ne cadrant pas son heading (39’).
Poursuivant sur leur lancée de la première période, les Hamraoua se procureront trois occasions nettes. Par Bedbouda, tout d’abord, à la 55ème minute sur une tête que Rahmani repoussera au prix d’une belle parade. Par Mekkaoui, ensuite, dont le puissant tir passera à côté du montant droit du dernier rempart clubiste (75’). Puis par Nadji dont la tête à bout portant trouvera une nouvelle fois le poteau, gauche cette fois-ci, de Rahmani (79’).
Sur l’action qui suit, un corner bien enveloppé par Aouedj, le Mouloudia finira par forcer le verrou adverse par une belle reprise du plat du pied d’El-Mouedden (80’).
La joie des Oranais et de leurs supporters qui ont effectué le déplacement d’El-Bahia jusqu’au lointain Hamlaoui stadium ne durera, finalement, que neuf petites minutes. Le temps qu’il aura fallu au rentrant Blekacemi de semer Blaha au prix d’un coup de rein dévastateur pour tromper de près Maâzouzi et conclure en beauté un joli service, de loin, de Yettou.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*