Accueil » Chronique » Point de Vue: Constamment prête devant les défis

Point de Vue: Constamment prête devant les défis

Au fur et mesure que des défis se présentent à l’horizon et qu’il devient indispensable de mettre à la loupe les capacités de l’ANP à les relever. Par cette constante- disons stratégique- dans le langage militaire, la modernisation de l’Armée algérienne est constamment prête à confronter les aléas du temps et les changements impulsifs que pourrait produire les relations internationales. La technologie moderne est constamment à jour avec le temps. Il ne passe pas un jour sans qu’une technologie soit inventée ou un dispositif soit perfectionné. La modernisation ne concernera pas uniquement les aspects scientifiques et technologiques, mais également et surtout, les techniques de combat, de l’organisation des unités, de la combativité, de la formation psychologique et morale du militaire. Ce n’est pas du tout facile pour le haut commandement, mais également ça ne serait pas impossible pour un Etat oeuvrant pour protéger son intégrité territoriale, pour la paix et la stabilité dans son périmètre immédiat. L’ANP s’est faite comme option stratégique de se défendre contre quiconque songeant à porter atteinte, fut-elle minime, contre son territoire national ou contre ses intérêts vitaux. De même, que le côté pile de cette même option, lui interdirait, toutefois, de s’immiscer dans les conflits des autres. Pour cette dernière, l’Algérie était constamment, encline aux options du dialogue et de la paix, dans le cadre de légitimité internationale. Par cette vue sage et visionnaire de l’actualité mondiale, moderniser une armée, ce n’est plus pour un simple plaisir ludique visant à acquérir les derniers cris de la technologie moderne, mais pour se hisser vers les cimes de la force. Une force tranquille dissuasive, d’abord par sa sagesse et perspicace, avant qu’elle le devienne par ses capacités de frappe. En traitant avec un terrorisme des plus farouches, l’Algérie avait opté pour la réconciliation nationale, entre algériens, en tendant sagement la main de la paix et en même temps, elle avait bifurqué une marge pour la force et la solution sécuritaire, justement pour ces forces obscurantistes, dont les cœurs sont dépourvus d’humanité, moins encore de nationalisme. L’agression de Tinguentourine, il y a quelques années, est venue à juste temps pour témoigner contre ceux qui veulent du mal au pays. L’ANP était une fois encore, à ce rendez-vous historique. Son message était aussi clair pour ceux songeant à tester sa capacité de riposte et sa vigilance, lorsqu’il s’agit de défendre une portion du territoire national ou une installation économique d’une importance stratégique. L’ANP avait aussi remporté une victoire écrasante, dans sa guerre « froide» contre les réseaux du trafic de drogue et de l’armement, tout en portant dans l’autre main l’option de la paix et du dialogue….et bien sûr du pardon.

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*