Accueil » Actualité » Assemblée générale de la Mutuelle générale des travailleurs de la sécurité sociale: «La vraie force de frappe de l’UGTA»

Assemblée générale de la Mutuelle générale des travailleurs de la sécurité sociale: «La vraie force de frappe de l’UGTA»

Les travaux de l’Assemblée générale de la Mutuelle générale des travailleurs de la sécurité sociale, tenus pendant 02 jours à la Mutuelle de Zeralda, ont été clôturés par la reconduction de Madani Souilah pour un autre mandat à la tête de la mutuelle des travailleurs de la CNAS, sous des ovations des différents délégués venus des quatre coins du pays qui scandaient haut et fort ce retour de ce camarade et l’élection du conseil d’administration et des membres de la commission de contrôle. Cette ambiance des délégués qui ont anticipé les choses, a surpris Sidi Saïd qui a qualifié cet événement de vraie fête. Il dira aux camarades de la CNAS qu’ils constituent désormais une école en matière de stabilité de la sécurité sociale qu’ils se doivent de protéger dans l’intérêt du citoyen. Le SG de la Centrale syndicale a fait une rétrospective du fonctionnement de la CNAS, en plaidant pour la préservation de ces acquis permettant aux assurés algériens de bénéficier des prestations des différentes caisses y compris les retraités. Concernant cette catégorie que sont les retraités, il les interpelle à rester à l’écoute de leurs préoccupations pour leur éviter les tracas de l’administration et de la bureaucratie. Sidi Saïd assimile ceci à ce qu’il a qualifié de « l’huile d’olive » que la tutelle et toutes les fédérations sont appelés à préserver. Sur un autre plan et faisant dans la démagogie syndicale, le SG de la Centrale syndicale a exhorté la grande famille de toutes les caisses, selon sa formule, à plus d’implication dans l’action syndicale puisque, à en croire ses propos, la Centrale compte actuellement plus de 95 % d’adhérents en illustrant ses propos sur la stabilité et la force de frappe de l’Union générale. Ensuite, il a expédié une série de recommandations aux présents que sont les délégués par faire une rétrospective de la tragédie terroriste qui a endeuillé notre pays et dont ses enfants ont payé un lourd tribut par passer au peigne fin les péripéties de cette décennie marquée par la peur et l’angoisse. Toujours selon ses propos, il revient à la charge par rétorquer qu’il faut être fier de l’action syndicale avant d’en profiter pour passer à l’étape politique. Cependant, il annoncera à ce propos qu’il avait pris soin de parler au nom de tous les affiliés de l’UGTA de sa décision de soutenir la candidature du président Bouteflika pour le 5ème mandat devant les applaudissements et le délire des délégués. Il justifie ce choix par le fait qu’il a ramené le bien et la prospérité au pays tout en les interpellant ensuite à rester éveillés et vigilants avant le jour « j », les rassurant ensuite que la victoire était imminente. Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale a abondé dans le même sens que le SG de la Centrale syndicale, profitant de ces travaux pour s’impliquer dans le politique alors qu’après chaque élection, un autre staff gouvernemental sera installé. Mourad Zemali axera ensuite son intervention sur le concept de continuité qui est le slogan de la campagne du président candidat pour la future joute électorale du 18 Avril prochain. D’emblée, il annonce à grandes pompes son feu vert pour la concrétisation du projet de complément de retraite mutuelle qui est la lourde revendication des travailleurs de la CNAS. Le ministre a ensuite plaidé en faveur de la poursuite des efforts par la modernisation des caisses, conformément à l’adoption et la révision de la loi 15-02 qui accusait beaucoup d’insuffisances et dysfonctionnement. Il conclura par faire une évaluation de tous les acquis y compris l’utilisation de la carte Chiffa, la CNEP et le programme d’investissements entre autres.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*