Infos
Accueil » Chronique » Point de Vue: L’essentiel dans les présidentielles…

Point de Vue: L’essentiel dans les présidentielles…

L’essentiel dans les prochaines présidentielles, dont nous venons d’entamer l’ébauche, c’est de garantir un minimum de respect des lois et des règlements en vigueur, avec un peu de transparence et de toute évidence, attester un minimum de respect pour ce peuple… Nous sommes en mesure de s’engager dans une aventure de cacophonie populiste sans fondement réel, sous prétexte que la conjoncture l’exige, vu les hypothétiques menaces qui pèsent sur le pays. S’il y a effectivement menaces sur le pays, et bien, ce serait l’oeuvre de ses propres fils et pas d’autres imaginaires provenances. Si ça va continuer comme ça, c’est-à-dire dans ce dangereux dérapage sans fin, rien ne pourrait apporter les garanties les plus sûres, que nous n’allons pas terminer cette aventure dans le fond du ravin.. Nous disposons actuellement d’opportunités en or, pour élaborer une vraie démocratie, sans embûches…Toute démocratie basée sur l’Etat de droit et l’égalité des chances, œuvrera à l’instauration de la paix sociale, du développement économique et le confort …Nous disons ça, pour la simple et unique raison que les itinéraires empruntés en vue d’arriver à destination, ne sont pas les choix souhaités, ni les voies qu’il faudrait suivre. Il y a une partie de la population qui cherche éperdument et sans penser aux conséquences graves dont ses options pourraient en dégénérer…Au sens opposé, il y a une autre frange, qui insiste à voir les choses autrement…Dire plus clairement: il y a une frange qui se surestime, en comptant sur les moyens matériels, administratifs, sécuritaires et financiers de l’Etat mis à sa disposition, sans omettre le soutien étranger chèrement payé. Voulant ainsi par là, dicter sa façon de voir les choses, fut-elle erronée et contre nature. De l’autre côté de la rive, il y a une autre frange, cherchant surtout l’application du changement. Elle ne dispose d’aucun moyen efficace, hormis le soutien des grandes masses de la population avec lesquelles, elle partage, néanmoins quelques principes sur la nécessité du changement à opérer. Cependant, c’est ce grand «schisme», de plus en plus visible, sur le paysage politique national, qui inspire peur et insécurité. Cette grande peur avait surtout touché les vrais algériens, ne pensant ni à X ni à Y président. Ils sont exclusivement préoccupés par la stabilité de leur pays. Ils ont peur que ces conflits politiques dégénérèrent vers le fatalement incertain. A ce stade, nous serions dans le fond du gouffre, c’est la grande glissade vers le politiquement incorrect.

alkaderdz62@yahoo.fr

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*