Accueil » Actualité » Elections présidentielles d’avril prochain: Le président Bouteflika officiellement candidat

Elections présidentielles d’avril prochain: Le président Bouteflika officiellement candidat

Le communiqué laconique diffusé, hier, par l’agence de presse «APS» confirme ce qui n’était que supputations, la candidature du président de la République pour un nouveau mandat. Cette confirmation est venue, hier. Le président Abdelaziz Bouteflika annonce sa candidature à la présidentielle d’avril 2019 dans un message adressé à la Nation et diffusé par l’APS. Le président candidat Bouteflika prévoit dans son message d’initier « dès cette année », s’il est élu, une conférence nationale inclusive qui aurait pour objectif l’élaboration d’une « plateforme politique, économique et sociale », voire « proposer un enrichissement de la Constitution ». Ce communiqué met fin au suspense des élections puisque depuis quelque temps, le commun des mortels vit sur le qui-vive. L’annonce faite, hier, était prévisible puisque déjà annoncée par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, lors de sa dernière conférence de presse où il avait confirmé devant les interrogations des journalistes que le premier magistrat du pays allait s’adresser aux Algériens via un message et qu’il ne mènera pas sa campagne électorale vu son état de santé mais que, par contre, son portrait planerait un peu partout lors des déplacements de son directeur de campagne dont le nom n’avait pas encore été rendu officiel. Cependant, le communiqué met fin aux supputations et aux rumeurs colportées un peu partout. Les réactions étaient diverses et diversifiées à propos de cette annonce car selon les avis des uns et des autres que nous avons rencontrés devant le siège de l’APN, c’est l’effet douche froide pendant que les parlementaires du FLN savouraient leur victoire après le meeting des responsables et des amis du président de la République et des militants des 03 formations politiques acquises au pouvoir en plus du FLN, et que sont le RND, le MPA et enfin le TAJ. Après la décantation ayant emmaillé l’échiquier politique, les Algériens sont désormais fixés sur la candidature de Bouteflika en attendant ses futures adversaires que le Conseil Constitutionnel aura à valider les candidatures. Néanmoins, le grand rassemblement de la coupole du stade Mohammed Boudiaf à Alger avait, en filigrane, avancé le nom de l’ex-premier ministre Abdelmalek Sellal pour diriger la future campagne du président candidat puisque celui-ci est un habitué des campagnes en faveur de Bouteflika. Pour ce qui est du programme de campagne, on attend à ce que celui-ci soit inspiré de la continuité et surtout d’une évaluation des différents développements et réformes qu’a vus le pays dans plusieurs secteurs, entre autres, les secteurs névralgiques que sont le logement, l’emploi, la santé et l’éducation. Pour rappel et en application de l’article 136 de la loi organique relative au régime électoral, Abdelaziz Bouteflika a pris le 01 du mois en cours, un décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle qui se déroulera le jeudi 18 avril 2019″, précise le communiqué. «Le même décret dispose, également, d’une révision exceptionnelle des listes électorales qui s’effectuera du 23 janvier au 06 février 2019.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*