Accueil » Régions » Conférence de presse de la délégation médicale turque «DEIK» à Alger: Les turcs à l’assaut des hôpitaux algériens

Conférence de presse de la délégation médicale turque «DEIK» à Alger: Les turcs à l’assaut des hôpitaux algériens

Une délégation médicale turque séjourne en Algérie depuis hier et jusqu’au 10 de ce mois, dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays dans le domaine de la santé. Cette délégation, composée de 20 personnes spécialisées dans le domaine de la santé, a un agenda bien solide. Il s’agit, selon le programme de visite sur le cas de nos hôpitaux pour s’enquérir de visu sur l’état de santé de ces infrastructures hospitalières. Lors de ces déplacements, plus précisément dans la capitale algéroise, la délégation DEIK Foreign Economic Relations Board devra commencer, dès aujourd’hui à entamer une visite de travail et de courtoisie à des hôpitaux publics algériens. Lors de cette conférence de presse qui s’est tenue hier à l’hôtel Aurassi, Mme Bazaz, coordonnatrice du secteur de la santé en Turquie, nous précise à cet effet que le choix des hôpitaux, que compte visiter la délégation, n’a pas encore été arrêté. Selon ses propos, l’essentiel réside dans le choix des hôpitaux reconnus chacun pour les 08 spécialités que les hôtes de l’Algérie compte effectuer à partir d’aujourd’hui. Toutefois et pour plus de précision, la coordinatrice rappelle que l’objectif visé est le renforcement et le développement des projets dans le domaine de santé entre l’Algérie et la Turquie. Concernant l’ordre du jour de cette visite, il sera question d’une rencontre avec les responsables de la CNAS, des Pharmaciens et enfin des responsables de la tutelle, c’est à dire le ministère de la santé. Le but assigné à cette délégation est le développement du partenariat entre les deux pays dans 08 spécialités que sont l’oncologie médicale et chirurgicale, la greffe d’organes, Gastroentérologie Hepatologie, Radiologie « interventionnelle » et enfin la chirurgie cardiovasculaire pédiatrique.
Dans cette rencontre avec le parterre de la presse, Mme Aygen, membre du comité exécutif, est restée catégorique concernant le volet sécurité social. Elle dira, à ce propos, que le but de la délégation en visite en Algérie, n’est pas de procéder au transfert des malades algériens vers les hôpitaux turcs. Cela suppose, selon son intervention, que le but est de fructifier les changes entre médecins et entre pharmaciens turcs qui aspirent au développement de leurs produits en Algérie. Lors de ce séjour, il sera procédé à la présentation du secteur pharmaceutique turc lors de la tenue d’un séminaire médical et scientifique qui aura lieu aujourd’hui à l’hôtel Aurassi, en présence des médecins algériens et leurs homologues turcs pour un échange d’expérience dans les 08 domaines sus cités. En attendant, la délégation rendra son évaluation après ses visites dans nos hôpitaux et la rencontre des médecins algériens dans le cadre du « réseautage » et ensuite les responsables algériens et ceux de la tutelle pour une meilleure coordination entre les deux parties pour sceller des accords décoloration entre les deux pays déjà renforcés par les deux visites du président Turc Rajiv Tayeb Erdogan en Algérie et des délégations d’hommes d’affaires.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*