Accueil » Régions » Tizi-Ouzou: Remise de concessions de terrain et de permis de construire à 13 investisseurs

Tizi-Ouzou: Remise de concessions de terrain et de permis de construire à 13 investisseurs

Des concessions de terrain et des permis de construire ont été remis hier à 13 investisseurs privés porteurs de projets dans la wilaya de Tizi-Ouzou, à l’occasion d’une cérémonie organisée à la cité administrative. Le montant de l’investissement mobilisé par ces projets qui seront réalisés dans différentes localités de la wilaya et qui relèvent de plusieurs domaines d’activité dont médicale, pharmaceutique, touristique, industrie de transformation de divers matériaux (plastique et ferreux notamment) est de 2,6 milliards de DA. A leur entrée en service, ces investissements assureront la création de plus de 500 emplois. Lors de la cérémonie de remise de ces décisions dont 09 autorisations de concession de terrain et 04 permis de construire, le chef de l’exécutif local, Abdelhakim Chater, a rappelé les « efforts de l’Etat à encourager l’investissement au niveau local » et a insisté sur « l’impératif » d’aboutissement des projets sous peine, a-t-il rappelé de  »retrait de la concession ». » Les investisseurs qui ont bénéficié de ces autorisations sont tenus de réaliser leur projets dans les délais impartis, à défaut, la loi sera appliquée et leurs autorisations leur seront retirées », a-t-il menacé en faisant allusion a l’opération assainissement du foncier industriel entamé il y a plus de deux ans par la wilaya pour récupérer des terrains attribués à des porteurs de projet qui n’ont pas réalisé leur investissement et laissé en friche pendant plus de 20 ans pour certains. Il est à rappeler qu’en décembre dernier, un guichet unique destiné à faciliter l’étude des dossiers d’investissement a été mis en place à l’occasion de la distribution de 22 arrêtés de concession et 02 permis de construire de projets d’investissement, le tout pour un montant global de 6,93 milliards de DA, devant générer 1.329 postes d’emploi. S’agissant des problèmes d’opposition dont souffrent certains nouveaux projets de réalisation de nouvelles zones dont le plus épineux est celui du parc industriel de Souamaa d’une superficie de 327 hectares, et de la zone d’Iguer g’Ifliss, dans la commune de Fréha, le directeur de l’industrie et des mines, Moula Hamitouche, a appelé à « l’implication de tous les acteurs pour trouver des solutions à ces oppositions ».

À propos M. Aswel

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*