Infos
Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Déjà en pré-campagne!

Pôle & Mic: Déjà en pré-campagne!

Il ne reste que quelques mois pour les présidentielles, un rendez-vous qui captera le citoyen surtout lors de la campagne électorale. Il y aura une campagne qui se déroulera dans les salles avec un vrai public et une autre sur les réseaux sociaux. C’est celle sur les réseaux sociaux qui est intéressante, car le citoyen peut s’exprimer directement et sans prendre de gants. Dans la réalité, la politique a été discréditée et a été assimilée à la «prédation» et «roublardise» puisque les «grands» élus disparaissent dès qu’ils sont élus et deviennent presque tous riches. Déjà, en cette pré-campagne électorale, on lance des pétitions pour demander à un tel ou un autre de se présenter à la prochaine course électorale. Les postulants à la candidature ont déjà lancé leur campagne, mais est-ce suffisant? Non, les réseaux sociaux ne permettent en aucun cas un débat constructif. Au contraire, les réseaux sociaux favorisent le négativisme et donc contribuent à discréditer la politique et l’exercice politique. Malheureusement, trois mois ne sont pas suffisants pour lancer un débat sur l’avenir du pays et les défis à relever. Pour le pouvoir ou le candidat du consensus choisi par le pouvoir, que ce soit Bouteflika ou un autre, il sera question de rappeler les «injazat» ou réalisations et de parler de continuité de réformes alors que pour les autres candidats s’attèleront à promouvoir le discours de la rupture avec le système sans pour autant discuter de l’alternative. Déjà, la majorité des candidats ne se situe s’ils sont de gauche ou de droite. Ils ne se situent pas s’ils étaient socialistes ou libéraux. Pour avancer et penser à relever le défi, il faut promouvoir l’exercice politique et surtout la liberté d’expression.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*