Infos
Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Face aux défis!

Pôle & Mic: Face aux défis!

Les présidentielles n’intéressent pas l’opposition qui laisse croire qu’elles seraient gagnées d’avance. L’opposition ne veut pas que des élections, elle veut un changement et un débat. Aujourd’hui, il faut dire que le débat politique est absent et l’opposition est ignorée par le pouvoir. Il n’y a pas d’écoute entre le pouvoir et l’opposition. L’absence de dialogue et de concertation est à l’origine de la crise politique. La crise politique est bien là et personne ne peut la nier. Le pouvoir et les clans au pouvoir ne font aucun effort pour un rapprochement avec l’opposition et lancer un débat sur les questions de l’heure et le devenir du pays. Déjà, le pouvoir ne fait aussi aucun effort pour «aider» à la promotion de l’opposition. Il y a comme une fracture entre pouvoir et opposition et rien ne laisse présager que c’est «passager». Or, on ne peut en aucun cas construire un Etat démocratique sans l’effort des forces démocratiques. C’est l’exercice démocratique qui sauvera le pays. La pratique démocratique fait peur au pouvoir notamment aux partis de la majorité. Le pouvoir d’argent s’agrippe aux sigles notamment au FLN et ses relais, ce qui a «fragilisé» l’ex-parti unique qui s’est éloigné de la population. Les partis au pouvoir sont complètement absents sur la scène politique. Ils ont abandonné le travail de proximité. Les partis au pouvoir ne disposent même pas d’un mouvement associatif «actif». La peur du pouvoir affiché contre l’opposition démocratique est un handicap pour le développement du pays. Le courant démocratique qui a été laminé, n’a pas plus l’emprise sur les jeunes et la société. La faiblesse du courant démocratique a comme démotivé le citoyen et surtout les jeunes de croire en eux et en leur pays. Le changement de mentalité politique est une nécessité pour la démocratisation du pays et le renforcement de l’Etat pour faire face à la globalisation et ses défis.

À propos B. Nadir

Un commentaire

  1. C est à l’opposition de montrer sa force sa présence pour se faire entendre mais ce n’est pas au pouvoir d’aller l’aider
    C’est quoi l’opposition : des individualités créées manipulees et rétribuées par le pouvoir

Répondre à Babali Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*