Infos
Accueil » Santé » Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner: La grippe saisonnière peut être mortelle!

Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner: La grippe saisonnière peut être mortelle!

Si jamais, on tousse ou on éternue, il ne faut pas prendre sa santé à la légère. Et pour cause, la grippe saisonnière fait parler d’elle et frappe. Les citoyens adultes jeunes ou moins jeunes doivent se faire vacciner pour se prémunir contre tout danger. La vaccination est la meilleure solution contre toute atteinte. Jamais la sonnette d’alarme des spécialistes n’a été aussi palpable. Le virus grippal a fait sa réapparition. Le contact que favorise la vie en promiscuité, peut être générateur de facteur de risque. Climat oblige, les mesures préventives pour être à l’abri d’une contagion par le virus qui voyage, reviennent sur la scène comme pour rappeler que désormais personne ne peut être exempté. Le ministère de la Santé rappelle à ce titre les principales consignes de vigilance à adopter. Il a pris les devants pour appeler les citoyens à plus de prudence. Les personnes les plus exposées aux risques sont âgées de plus de 65 ans. Ces dernières ne doivent pas être proches des personnes contaminées par le virus grippal dont des spécialistes disent qu’il «peut être mortel». De même que les enfants atteints d’asthme et les femmes enceintes peuvent développer des symptômes au contact des personnes atteintes par la grippe saisonnière. La confirmation a été faite par le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière. Pour cela, il est recommandé de se faire vacciner pour éviter la maladie et ses retombées sur la santé. Une personne est décédée des suites d’une atteinte de la grippe saisonnière, a confirmé, mardi, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière qui rappelle, dans un communiqué, la nécessité de se faire vacciner. Loin d’être une simple épidémie, la grippe saisonnière peut être dangereuse. Il est fortement admis que le pic habituel de l’épidémie de grippe survient en janvier et février de chaque année. Le ministère de la Santé avertit dans ce sens que celle-ci « peut être dangereuse et mortelle », notamment chez les personnes les plus exposées aux risques, à savoir les personnes âgées de 65 ans et plus, les adultes et les enfants présentant une pathologie chronique, de même que les femmes enceintes, à toute étape de la grossesse. « La vaccination qui est essentielle, demeure la meilleure protection contre toute atteinte », note le ministère qui insiste sur le fait que « l’application stricte des gestes de prévention permet de se protéger et de limiter la transmission du virus de la grippe ». Il est ainsi recommandé d' »éviter les contacts rapprochés avec une personne atteinte de grippe, en particulier si on est âgé de plus de 65 ans, si on est porteur d’une maladie chronique ou enceinte et de se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro alcoolique ». Il est également conseillé de « se couvrir la bouche et le nez en cas de toux et d’éternuement, tout comme il est recommandé aussi d’utiliser des mouchoirs en papier à usage unique et jetable et si des signes de grippe, telles que la fièvre, la toux, des courbatures et de la fatigue, se manifestent, il est conseillé de consulter le médecin le plus proche ». Le ministère précise que la période de vaccination « est encore en cours ». Il assure par conséquent, que le vaccin antigrippal étant actuellement disponible dans toutes les structures de santé et qu’il est « nécessaire de se faire vacciner pour éviter la maladie et ses complications ». Les citoyens sont donc avertis.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*