Infos
Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Un limogeage et après!

Pôle & Mic: Un limogeage et après!

Le wali de M’sila a été remercié. C’est sûrement à cause de l’affaire Ayache, une affaire trop médiatisée où l’on n’a parlé que de la mort mais pas de l’essentiel. On ne sait pas si le wali a été remercié ou a été limogé ou bien serait rappelé à d’autres missions. S’il a été limogé pour cette affaire Ayache pour une raison ou une autre, on se demande pourquoi les autres hauts responsables n’ont pas été limogés alors qu’ils ont fait de grosses bourdes. Un wali a presque le même statut de ministre. Et pourtant, nous avons vu des ministres faire des déclarations provocantes et orageuses où aucune sanction n’a été prononcée. Deux poids et deux mesures. Le wali de M’sila est une cible facile où il est question d’absorber la colère des populations. Mais on se demande pourquoi une commission d’enquête n’a pas été mise sur pied en parallèle avec une enquête judiciaire pour déterminer les causes de la mort et tenter de situer les responsabilités non pas pour sanctionner mais pour tirer les leçons nécessaires d’une telle situation. Or, à notre connaissance, l’affaire n’a rien révélé et n’a pas révélé de secrets. Déjà, on se demande si la protection civile avait les moyens nécessaires pour sauver Ayache. Souvent, on passe à côté sur cette question alors qu’il faudrait se poser des interrogations sur la modernisation de ce service. Mais avant, il faut se demander comment Ayache s’est retrouvé à cet endroit. Est-ce les secours ou plutôt l’opération de secours a–t-elle été lancée correctement ou bien est-ce qu’un responsable ou des responsables n’ont pas accordé d’intérêt à prêter main forte à la protection civile? Espérons qu’un limogeage ou départ d’un wali ne va pas «clôturer» les enquêtes sur ce cas Ayache. Un wali reste toujours le maillon faible d’un système.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*