Accueil » Oran » A la faveur de la réception prochaine de 07 nouveaux projets: Oran, un pôle médical par excellence

A la faveur de la réception prochaine de 07 nouveaux projets: Oran, un pôle médical par excellence

Les efforts de l’Etat pour améliorer la prise en charge sanitaire des citoyens se poursuivront, tout au long de l’année récemment fêtée, assure un cadre au sein de la Direction de la Santé et de la Population. Pour ce faire, l’administration, en charge du bien-être du malade algérien, compte sur la réception des nouveaux édifices pour permettre aussi bien aux malades qu’aux staffs médicaux de bénéficier de conditions favorables. A vrai dire, cette année sera nettement prometteuse pour un secteur qui a tant souffert de manque d’infrastructures notamment pour les communes éloignées. A ce propos, notre interlocuteur affirme que la wilaya deviendra à la faveur de la mise en service des (07) sept nouveaux projets, un pôle médical par excellence car il s’agira d’augmenter la capacité d’accueil par 660 lits, le tout répertorié sur plusieurs communes de la wilaya. A commencer par le grand hôpital implanté au niveau de la commune de à Gdyel lequel devrait être opérationnel au cours du premier trimestre de ce nouvel an. Cette structure est dotée d’une capacité d’accueil de 240 lits, destinés à répondre aux besoins sanitaires des nouvelles cités récemment édifiées et par-là même réceptionner les cas compliqués venant des communes limitrophes, comme elle va permettre de diminuer la pression sur l’hôpital Mohamed Seghir Nekkache, situé à Mohgoun qui était submergé par des patients qui n’avaient pas où s’adresser pour se soigner.
A quelques encablures, la ville de Mers El Hadjadj, une commune pauvre en infrastructure médicale, verra un nouveau EPSP, équipé de tous les moyens nécessaires, offrir tous les services requis pour les citoyens. Dans la commune de Sidi Chami, plus précisément à Chteibo, le nouvel hôpital ouvrira ses portes, également, au cours du premier trimestre, avec une capacité d’accueil qui va permettre aux habitants de la région d’éviter les déplacements et les faux frais. En outre, les communes qui ont connu une extension urbanistique auront, elles aussi, leur hôpital à l’image de Oued Tlélat où une imposante structure va orner le décor de cette ville grandissante qui compte, actuellement, une large population. Cette infrastructure pourra répondre à plusieurs nécessités d’urgence étant donné qu’elle est équipée de 120 lits. De son côté, la commune d’El Kerma sera, également, indépendante en matière de prise en charge médicale, surtout avec la réception d’un centre où 60 lits ont été entreposés pour satisfaire la demande de la ville. Il en va de même pour la localité d’El Hassi qui aura son établissement de proximité. Enfin, cerise sur le gâteau, le grand hôpital des Grands Brûlés sera inauguré dans les tout prochains mois pour devenir un édifice qui permettra à l’Etat de se hisser au rang des grandes nations où la prise en charge des malades ayant subi des brûlures nécessitant des interventions est permise localement.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*