Accueil » Chronique » Point de Vue: L’ ANP au devant de la scène

Point de Vue: L’ ANP au devant de la scène

L’ANP reste et restera le pilier de cet édifice qui est l’Algérie. L’ANP restera à jamais et bien sûr, dans le cadre de ses missions constitutionnelles, le pivot du jeu national. Garante de la souveraineté, de la sécurité et de la stabilité nationale et elle y restera. Elle pratique des missions de défense nationale, dans un sens le plus large. Pour un pays, apparemment très vulnérable aux menaces et aux atteintes intérieures et extérieures, l’ANP reste l’issue de secours du pays. Pour certains, la mission d’une armée est de se cantonner derrière les murs des casernes et de se taire, attendant le déclenchement d’un conflit pour se manifester. Et bien, il n’y a pas plus faux que ça. Bien qu’il ne serait pas permis qu’un gouvernement soit composé exclusivement de militaires putchistes, il n’est pas également permis qu’une armée tourne le dos aux préoccupations majeures de son pays, afin de se confiner dans ses cantonnements. Elle est là, sans être vraiment là. Son cœur doit battre au même rythme de celui de son peuple. Nous savons tous, comment l’armée au cours de l’Histoire du pays n’a jamais raté ses rendez-vous « historiques » pour être à l’endroit qu’il et au moment qu’il faut. Personne ne saurait nier comment l’ANP s’est portée au devant de la scène dans les années 90 afin de sauver le pays d’un enlisement sécuritaire qui était sérieusement fatal et qui aurait pu être plus fatal, si ce n’est pas une grande mobilisation citoyenne nationale, chapeautée par nos forces armées, avec évidemment, le concours des autres corps de sécurité. Dans le contexte actuel, des voix se sont élevées, afin de dicter à l’ANP une quelconque conduite, face à une situation dont nous ignorons pas qu’elle est à la cime des difficultés et même de tous les dangers. Je ne peux personnellement en dire autant et m’aligner sur les avis précités. Je sais au fait, que le haut commandement est en possession de données qui m’échappent à moi, et sur lesquels il entreprend ses décisions et ses interventions. Nous sommes tous conscients du fait, qu’à cause de la situation exceptionnelle que vit le pays et le commandement politique actuel, nous sommes devenus la risée des autres peuples. Mais, il ne faut pas brusquer les choses. Un peu de patience et la situation saura se dégager d’une manière cool et sans effets secondaires. Il y a un moment à tout. Sachant bien qu’il existe bel et bien une sérieuse congestion dans la gestion des affaires du pays, ayant entraîné des tas d’autres crises secondaires …Mais, il faut, tout de même, aller doucement.
alkadedz62@yahoo.fr

À propos B.Abdelkader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*