Accueil » Oran » La DAS se redéploie en ce mois de janvier: Une Caravane en faveur de 100 familles en détresse

La DAS se redéploie en ce mois de janvier: Une Caravane en faveur de 100 familles en détresse

Une caravane de solidarité et d’assistance aux personnes vivant dans des conditions sociales pour le moins «précaires» sera lancée durant la 1ère quinzaine de janvier 2019, a annoncé dimanche le premier responsable de la Direction des affaires sociales (DAS) de la wilaya d’Oran M. Fedala. Cette caravane va sillonner l’ensemble des communes que compte la wilaya et va cibler le maximum de familles au foyer en état de détresse. «Nous avons établi à ce jour (ndr dimanche 30 décembre 2018) sur la base des données des Cellules de Proximité Médicales (CMP) de la DAS et les enquêtes sociales, une liste ouverte provisoire de 80 familles démunies dont la majorité sont des veuves, des orphelins, les vieilles vivant seules, les malades, les personnes aux besoins spécifiques sans épargner les personnes sans revenus mais pour des raisons préventives, nous avons allongé cette liste à 100 familles pour parer à tout cas pressé», a indiqué le même responsable ajoutant que cette opération de solidarité qui intervient conformément aux directives du ministère de la solidarité, de la famille et de la condition de la femme est tout à fait ordinaire et habituelle en pareille période hivernale pour perpétuer l’action de solidarité à travers le territoire national et pérenniser les traditions de l’Etat à l’effet de renforcer les dispositifs sociaux mis en place en faveur des couches pauvres sans distinction de région et de couche». A cette caravane vont participer les équipes de la DAS, de la Protection civile, la police, la gendarmerie, la santé, le mouvement associatif et Les représentants des communes et de daïra concernées. Les produits qu seront acheminés aux familles au foyer en détresse se diversifient tous azimuts et vont des couvertures, des matelas, denrées alimentaires, des médicaments en passant par des vêtements jusqu’aux soins sur place. Force est de noter que cette opération lancée par la DAS tombe à pic vu les conditions dans lesquelles vivent plusieurs couches défavorisées dans les régions enclavées et éloignées de la wilaya et devant le laxisme latent des responsables des bureaux d’aides des communes concernées qui sont censés être les premiers à s’enquérir et à assister les personnes et les familles en situation de précarité sociale en cette période de froid glacial.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*