Infos
Accueil » Chronique » Point de Vue: La saga des maîtres menteurs

Point de Vue: La saga des maîtres menteurs

Prenant à l’aveuglette un quelconque politicard. Supposons un candidat au Sénat. Qu’il soit, à titre d’exemple, un député de l’APW ou un chef de cette même Assemblée élue. Dans le côté sombre et occulte de la chose, ce n’est que la « chkara » qui compte, en achetant à prix fort les voix et les partisans. Officiellement, l’éthique et les règlements en vigueur, l’exigent impérativement. Il essaie de tenir un discours pour la circonstance. Il n’est pas «poli» qu’un candidat pour un poste important ne tienne pas un discours. Au moins pour que la populace sache bien que le candidat qui va les représenter, sait bel et bien parler. Mais, il sera, quand même, un discours truffé de promesses qui ne seront jamais tenues et de prime à bord, assaisonné des derniers cris de la démagogie et du populisme… Lui, il sait pertinemment qu’il est en train de mentir… les auditeurs qui ont été payés cash, savent également qu’il ne dit pas la vérité. Mais, il faut laisser aller les choses comme ça. C’est la nature des choses qui est faite ainsi. Que veux-tu alors? En attendant des jours meilleurs, il faut laisser faire. Candidats et électeurs, chacun trouve, parait-il, son compte dans cette situation de détresse. Seuls le peuple et la patrie, qui y sont les plus grands perdants. Si c’était uniquement les gens des APW ou des APC qui sont piqués par cet insecte du mensonge, ça aurait été un moindre mal, mais, il n’y a rien à faire, en amont et en aval, la contagion fait rage dans les parages.. Quelques sages bien avisés disaient autrefois, que le mensonge dans la politique est comme le sel dans un mets. Une fois, dépassant les limites de l’acceptable, le mets risquerait d’être craché ou même vomi. Les politiciens de chez nous, n’apprennent ni de leurs propres expériences, ni de ceux des autres. L’on risque à chaque round de refaire les mêmes bavures, les mêmes égarements et de toute évidence, se laisser choir dans la même trappe. L’on confectionne à chaque époque, un modèle de mensonges et de contre-vérités.. Qui se rappelle des mensonges des années 70 et 80 qui ne sont plus d’actualité. A chaque époque, ses mensonges et ses menteurs… Plus les mentalités et les prises de conscience se développent, plus les maîtres-menteurs mettent au point une grille de contre-vérités des plus développées et des plus machiavéliques. Pour eux, tant qu’il y a des gens aimant avaler et déguster leurs «produits», ils ne s’arrêteront jamais d’en produire et d’en intoxiquer les esprits.

alkaderdz62@yahoo.fr

À propos B.Abdelkader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*