Accueil » Sport » Le MCO signe sa 2ème recrue hivernale: Vivien s’engage pour deux saisons

Le MCO signe sa 2ème recrue hivernale: Vivien s’engage pour deux saisons

Le président du Mouloudia d’Oran a finalisé hier en fin de matinée le transfert du défenseur ivoirien Vivien, deuxième recrue hivernale du club d’El-Hamri.
Transfuge de l’USM Alger qui ne pouvait le garder au sein de son effectif professionnel en raison de la loi fédérale qui limite le nombre de joueurs étrangers par club, Vivien a passé hier la désormais indispensable visite médicale avant de signer un contrat d’une durée de vingt-quatre mois en faveur du MCO.
Défenseur central de métier, Assié Koua Vivien, évoluait, pour l’information, dans le club Qatari d’Al Shahaniya SC et portait le numéro 17 avec ce team qui a remporté en 2016-2017 la Super coupe du Qatar.
Mohammedi et Vivien ne devraient, toutefois, pas être les seules recrues mouloudéennes de ce mercato hivernal puisqu’on annonce avec insistance le nom de … Si Tahar Cherif El-Ouazzani pour renforcer le staff technique de l’équipe professionnelle que dirige, Omar Belatoui.
C’est du moins le souhait clairement affirmé du wali d’Oran, M. Mouloud Cherifi, qu’il a transmis en personne et de vive voix à Belhadj Ahmed dit Baba mardi en fin d’après-midi au cours d’une réunion qui a aussi vu la présence de Belatoui ainsi que du directeur de la jeunesse et des sports, M. Gharbi Badreddine.
Le premier magistrat de la wilaya 31 a, d’ailleurs, vivement conseillé au président Belhadj de désigner Si Tahar Cherif El-Ouazzani comme directeur technique du Mouloudia.
Un ‘’conseil’’ que Baba a promis de mûrir avant d’appeler l’ancien entraineur de l’USM Bel-Abbès pour finaliser ces pourparlers entamés au siège de la wilaya.
Baba a même promis au wali de prendre attache avec Si Tahar hier afin de programmer une entrevue. Reste maintenant à connaitre les véritables intentions du président Baba, le contenu de l’offre qu’il prépare pour Cherif El-Ouazzani et la fonction exacte qu’il lui proposerait sachant qu’Omar Belatoui verrait d’un très mauvais œil toute immixtion directe dans ses prérogatives.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*