Accueil » Oran » Le wali d’Oran lors d’une conférence de presse: «2018, l’année du logement par excellence»

Le wali d’Oran lors d’une conférence de presse: «2018, l’année du logement par excellence»

Les mal logées du quartier Sidi El Bachir dans la commune de Bir El Djir, vont bien pousser un ouf de soulagement. Ces citoyens vont quitter définitivement leurs habitations précaires pour aller vivre dans de nouveaux logements flambants neuf. Selon M. Cherifi, wali d’Oran, ces familles au nombre de 1.600 vont être relogées durant une grande opération de relogement, inscrite dans le cadre du programme du président de la république, qui sera lancée dans les prochains jours. Pour l’heure on parle d’intenses préparatifs, pour une forte mobilisation des moyens humains et matériels des différentes directions de la wilaya d’Oran, des communes, des entreprises ainsi que ceux des services de sécurité. Ce nombre de logements vient s’ajouter au programme de l’attribution de 20.000 logements, tracé par la wilaya d’Oran, qui s’est étalé durant toute l’année 2018. Ce programme annuel touche à sa fin d’ici le début du mois de janvier. Le wali d’Oran qui a tenu une conférence de presse jeudi après-midi, a déclaré que «l’année 2018 est l’année du logement par excellence». Sur le quota attribué pour la wilaya d’Oran, qui est de 172.337 logements, pas moins de 99.259 sont déjà livré. Le reste soit près de 71.000 logements, est en cours de réalisation, dont un bon nombre sont dans la phase finale. Au sujet des familles détentrice des pré-affectations, le wali d’Oran a annoncé que 80% ont déjà rejoint leurs nouveaux logements. 1500 autres familles de ceux ayant des pré-affectations, vont quitter leurs habitations précaires au début de l’année prochaine. Toujours avant la fin de l’année 2018, on compte l’attribution de 4100 logements AADL. Le wali aussi a parlé d’une importante opération de réhabilitation des caves inondées, et la réfection des ascenseurs qui a eu lieu durant l’année 2018. M. Cherifi Mouloud a informée l’assistance que le coût de réfection d’un ascenseur dépasse les 1,2 milliard de centimes. Le programme des 11.000 logements destinés aux habitants des Planteurs, sera relancé au cours du 1er trimestre 2019 par une opération d’envergure qui touchera en première phase 3000 familles. Une opération qui ne sera certainement pas facile, puisque les services de la daïra d’Oran, ont recensé pas moins de 50.000 familles mal logées aux Planteurs.

À propos A.Kader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*