Accueil » Actualité » Lutte contre le terrorisme et le crime organisé: Les résultats exceptionnels de l’ANP

Lutte contre le terrorisme et le crime organisé: Les résultats exceptionnels de l’ANP

L’Armée algérienne a enregistré des résultats exceptionnels en 2018 dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, a indiqué la revue El-Djeich, dans son édition de décembre. Une armée moderne et déterminée avec son corps de bataille des forces armées et le degré de formation qualitative au niveau de ses différentes régions militaires. Incontestablement, l’Etat algérien réitère ainsi la détermination « inébranlable » de l’Armée à « obtenir davantage de succès » dans tous les domaines. Forte de ses engagements dans plusieurs domaines et eu égard aux progrès qu’elle a réalisés ainsi que ses objectifs, l’ANP a montré qu’elle reste vigilante et prête à agir à tout moment. « Dans le cadre de son ferme engagement dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé sous toutes ses formes, l’ANP a enregistré, durant l’année 2018, des résultats exceptionnels en déployant, à cet effet, des moyens humains et matériels conséquents dans le but d’éradiquer ce phénomène étranger aux valeurs de notre société et de notre religion sacrée », relève en effet la revue dans son éditorial intitulé « une année riche en succès ». Selon El-Djeich, l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), « a pleinement assumé ses responsabilités en veillant à la défense de la patrie et à la préservation de sa souveraineté nationale ». Elle soutient que l’ANP « continue d’avancer avec une détermination inébranlable afin d’obtenir davantage de succès dans tous les domaines et à tous les niveaux ». La revue cite notamment « la préservation de la sécurité du pays » et le « renforcement de sa défense nationale ». C’est « une voie dont elle ne s’écartera jamais », a-t-elle assuré. El-Djeich relève « le développement et l’amélioration sensibles du niveau des différentes formations de combat », constatés par le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, le Général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah. C’était lors de la supervision de l’exécution d’exercices tactiques avec munitions réelles, dont l’exercice de débarquement naval  » Toufane 2018″ exécuté au niveau de la façade maritime ouest, « Sakhr 2018 » en territoire de la 2ème région militaire (RM), « Iktissah 2018 » en 3e RM, « Aassifa 2018 » en 4e RM, « Eddoha 2018 » en 5e RM. El Djeich affirme que ces exercices, exécutés à différents niveaux tactiques, se sont caractérisés par « un haut degré de professionnalisme dans toutes leurs phases. Ce professionnalisme a atteint par-là même, les objectifs fixés ». Elle évoque dans ce registre le développement du corps de bataille des forces armées algériennes qui « passe impérativement par la nécessité d’accorder la plus haute importance à l’ensemble des critères à même de permettre à notre armée d’atteindre les plus hauts niveaux de puissance et de disponibilité opérationnelles »; la revue a souligné que l’accent a été mis, durant l’année 2018, au même titre que dans les années précédentes, sur « le renforcement du système de formation, conformément aux besoins de l’ANP, et en adéquation avec le rythme de développement de nos forces armées à tous les niveaux ». « Une démarche qui a également nécessité de porter un intérêt particulier au rehaussement constant des aptitudes et compétences de la ressource humaine dans toutes ses composantes, à même de lui permettre la pleine maîtrise des technologies modernes », a-t-elle ajouté, citant à ce titre le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah qui a insisté sur l’importance d' »oeuvrer sans répit à construire une armée forte, moderne et développée dont l’épine dorsale est une ressource humaine qualifiée, spécialisée et capable de maîtriser les techniques et les technologies modernes et d’être au diapason des défis accélérés à surmonter ». Ces missions, a-t-il poursuivi, « constituent notre souci permanent et notre préoccupation dominante, car il s’agit des misions nobles à accomplir au service de la patrie. Des missions pour lesquelles l’ANP est autant fière, qu’elle veille continuellement à honorer la confiance absolue du peuple en son armée ». La revue El-Djeich a affirmé, dans son éditorial que l’ANP a poursuivi ses efforts tendant à la promotion des capacités de fabrications militaires dans l’objectif de « parvenir à l’autosuffisance dans une première étape et de contribuer progressivement au développement du tissu industriel national ainsi qu’à la dynamisation de l’économie nationale ». Elle relève aussi que l’ANP a consenti des efforts en matière de communication interne et externe à travers « le développement de ses moyens dans le but de véhiculer un message objectif et ciblé, qui met en lumière les réalisations de l’ANP ». La revue démontre que les efforts « traduisent l’intérêt que porte le Haut commandement de l’ANP, avec le soutien du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, à la poursuite du processus de modernisation et de développement de nos forces armées, engagés ces dernières années et de les doter de l’ensemble des moyens humains et matériels à même de permettre à leurs éléments de s’acquitter pleinement de leur devoir, avec compétence et mérite et un haut sens de responsabilité ». El Djeich a, par ailleurs, observé que l’année 2018 a été « riche en activités et réalisations dans tous les domaines ». Elle souligne que cette année « vient s’ajouter au parcours prestigieux de l’Armée nationale populaire vers la satisfaction des exigences de la modernisation et du développement qui lui permettront d’atteindre ses objectifs, conformément aux aspirations légitimes de la nation de voir son armée, son bras protecteur, franchir les marches du succès ».

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*