Accueil » Santé » 3ème congrès Allergie et Environnement: Changement climatique et maladies allergiques

3ème congrès Allergie et Environnement: Changement climatique et maladies allergiques

L’Académie algérienne d’Allergologie a tenu, hier, son 3ème congrès sur l’Allergie eu égard à l’augmentation de la fréquence et de la morbidité des maladies allergiques au cœurs des 3 dernières années. Ceci traduit la nécessité de nouvelles stratégies pour mieux les prévenir et partant les combattre selon le PR Yanis Meddour que nous avons rencontré, hier, bien avant le coup d’envoi de ce congrès. Notre intervenant situe l’importance du traitement et du diagnostic de l’Allergologie qui est selon lui restée pendant près d’un siècle ambiguë tant en médecine qu’en science. Or et grâce aux progrès considérables apportés par l’immunologie que se sont clarifiés ensuite les concepts sur la genèse de ces pathologies, leurs classifications ainsi que l’établissement d’un diagnostic précis, nous conclut le professeur avant l’ouverture officielle de cette manifestation, tenue, hier,à l’hôtel Sheraton à l’ouest d’Alger. Le programme de cette 3ème édition a pour fil rouge « Allergie et Environnement « . Le président du congrès nous explique par rapport au thème choisi que l’Asthme et les maladies allergiques sont devenus l’une des épidémies du 21ème siècle ou la part de l’Environnement est prépondérante. Selon notre interlocuteur, le Pr Redha Djidjik, tout ceci est la résultante à la pollution atmosphérique qui fait ravage d’où l’urgence de recourir à l’amélioration de la qualité de l’air de l’intérieur. Ceci représente, selon le président de l’AAA, une mesure importante pour la prévention des conséquences néfastes sur la santé des enfants et des adultes. Concernant les travaux de ce congrès, plusieurs thèmes seront abordés par des imminents professeurs en Allergologie, entre autres les aspects fondamentaux de l’Allergie, pollution atmosphérique et allergie, et enfin allergies et déficits immunitaires primitifs. Durant la séance d’hier, qui a débuté tard dans l’après-midi, une session a été organisée par l’intervention de A.Dammene Debih du service gynécologique obstétrique de l’hôpital de Bologhine d’Alger sur le traitement antiallergique et grossesse et une autre sur le profil de sensibilisation aux Allergènes Alimentaires chez des enfants algériens. A cet effet, plusieurs interventions sont prévues au cours de ce congrès qui a débuté dans l’après-midi par la cérémonie d’ouverture à laquelle prendront part Mokhtar Hasballaoui et FZ Zerouati, respectivement ministre de la santé et de l’Environnement. L’Académie procédera en clôture de son congrès prévu aujourd’hui a une cérémonie de remise de prix pour récompenser deux personnalités, l’une nationale par une médaille du mérite de feu Tedjani Haddam et l’autre prix pour celui ayant contribué au développement de l’Allergologie nationale par le prix AAA le caducée d’Or Mohamed Seghir Benlarbey. Durant ce congrès, nous annonce le président, il sera procédé à l’attribution de prix pour les meilleures communications orales et les deux meilleurs posters.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*