Accueil » Actualité » Clôture du Forum international sur la gouvernance: Vers la mise en place d’une Académie de gouvernance

Clôture du Forum international sur la gouvernance: Vers la mise en place d’une Académie de gouvernance

Les travaux du Forum sur le renforcement des capacités de gouvernance se sont poursuivis, hier, au CIC à Alger en ateliers où les participants ont recommandé de permettre aux écoles et établissements d’enseignement et de formation de renforcer leur capacité à produire une ressource humaine « hautement qualifiée » au service de la gouvernance. Au cours de ce forum de deux jours , organisé par le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, en partenariat avec l’Académie nationale chinoise de la gouvernance (CNAG), les participants ont mis l’accent sur la nécessité de concevoir une stratégie de formation intégrée convergeant vers la réalisation des objectifs de gouvernant en prenant en considération la nécessité de s’adapter aux nouvelles mutations y compris le marché de l’emploi sans oublier la recherche scientifique. Dans cette séance de clôture, hier, en présence de la partie chinoise et du représentant du ministre de l’intérieur, le modérateur du premier atelier a exposé les recommandations de cet atelier portant sur le thème de l’amélioration du service public à travers le renforcement du double rôle des écoles de gouvernance, dans le domaine de la recherche scientifique et du conseil pour la prise de décision. Cependant, cet atelier réfléchit sur l’impérative nécessité de mettre en place des potentiels vers une nouvelle dynamique de Gouvernance axée sur la Ressource humaine. les écoles de la gouvernance à travers le monde convergent toutes vers un seul objectif, à savoir la formation des cadres appelés à occuper des fonctions de responsabilité ayant un impact direct sur la prise en charge des services publics.

Il est urgent d’associer tous les acteurs dans la confection des outils concernant cette Gouvernance. Rappelant que Noureddine Bedoui avait instruit sur l’urgence de formation des cadres au niveau de l’ENA pour un meilleur rendement et meilleure gestion de l’administration. C’est autour de ce volet de Ressources humaines que les ateliers se sont penchés, hier, avant la clôture de ce Forum international sur la Gouvernance accord avec la partie chinoise. Toutefois, les experts de ce panel ont relevé que d’autres fonctions comme la recherche scientifique et la consultation décisionnelle, d’importance équivalente, doivent être mises en exergue dans la mesure où elles permettent à ces institutions de rayonner tant au plan national et régional qu’international par leurs contributions au renforcement des capacités dans la gestion du service public. En ce sens, l’objectif de cet atelier consiste à identifier les modalités et les voies et moyens qui permettent aux écoles de gouvernance de renforcer leur rôle d’expertise à travers le développement de la recherche. Le deuxième atelier a traité du thème relatif aux tendances mondiales en matière de renforcement des capacités de gouvernance. En ce sens, les participants ont relevé que les cadres supérieurs jouent un rôle prépondérant dans la conception et la mise en œuvre des politiques et programmes de développement de chaque pays. Selon la modératrice qui a axé son intervention sur la Gouvernance en ce contexte particulier par associer la recherche scientifique dans la prise de décision. Ils ont estimé que le renforcement des aptitudes de ces cadres permettrait d’accroître leur habilité à définir et atteindre des objectifs et à résoudre des problèmes à exercer efficacement les fonctions dont ils ont la charge. Il est important d’intégrer la recherche scientifique par impliquer les écoles spécialisées pour encourager la concurrence et pour le partage des expériences entre l’administration et ces écoles.
En outre, cet atelier, selon la modératrice, a planché sur les démarches à entreprendre pour mettre en place une politique et des programmes efficaces en matière de renforcement des capacités des gestionnaires publics en Algérie, à travers l’échange des expériences réussies de par le monde, citant les partenaires de l’Algérie, notamment la Chine, la France, le Canada et les Pays-Bas. Enfin elle clôture par inciter a l’encouragement de la continuité des recherches pour l’élaboration des rapports en long terme pour venir à la rescousse de l’administration dans la prise de décision grâce a l’audit et aux nouveaux outils de communication. Il est urgent conclut-elle de revoir la formation au niveau de l’ENA pour mieux adapter cette école aux nouvelles mutations par prendre en considération l’expérience chinoise qui resterait le leader en ce domaine de formation. Enfin, le troisième atelier les recommandations, son rapporteur a appelé à une coopération internationale plus étroite dans le renforcement des capacités de gouvernance afin de créer une communauté d’avenir partagée pour l’humanité. Il est attendu des participants à cet atelier de développer une « vision élargie » en matière des normes internationales sur le renforcement des capacités de gouvernance, des recommandations sur l’amélioration de l’offre internationale pour le renforcement des capacités et un plan de mobilisation de la coopération internationale en matière de gouvernance.
Il est prévu la mise en place d’une académie de Gouvernance pour faciliter l’échange d’expérience entre les responsables des deux pays. Les programmes doivent suivre pour encourager l’investissement. Enrichir les expériences entre experts. Les travaux en ateliers se sont poursuivis, hier, au deuxième et dernier jour de ce forum. La séance de clôture sera marquée par la lecture en plénière des rapports des trois ateliers. Pour rappel, le Forum international sur le renforcement des capacités de gouvernance est organisé par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement en partenariat avec l’Académie nationale chinoise de la gouvernance (CNAG).

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*