Accueil » Régions » Mostaganem: Un grand lifting sur la ceinture périphérique

Mostaganem: Un grand lifting sur la ceinture périphérique

Mohamed Abdenour Rebhi, wali de Mostaganem, fidèle à ses engagements pour l’amélioration du cadre de vie des citoyens, entame une vaste opération d’embellissement du boulevard périphérique du chef-lieu. Le chef de l’Exécutif, ayant arrêté les priorités du développement, a tablé surtout sur l’aspect environnemental. Voulant faire de Mostaganem une réelle destination touristique, il ébaucha un ambitieux programme de développement. Pour cela, la ville de Mostaganem devait être la vitrine qui valoriserait tout le potentiel touristique. De ce fait, d’immenses travaux d’aménagement ont été exécutés allant de la façade maritime, jusqu’aux pénétrantes de la ville. Entre espaces de détente, giratoires, voiries, espaces de jeu, verdures, balustrades et trottoirs. Le boulevard périphérique qui ceinture la ville, ne pouvait pas ne pas être traité pour valoriser davantage les atouts de la cité. En effet, la double voie externe, c’est elle qui est la plus fréquentée autant par les autochtones, par les visiteurs que par les gens qui transitent vers d’autres wilayas. Peut-être que la vision du wali trouve la nécessité de recoudre Mostaganem avec sa proche banlieue. Sur certains endroits, il y a probablement moyen d’asseoir des projets comme la création de nouveaux espaces urbains, des choses plus légères qui puissent reconstituer aux portes de la capitale, des nouvelles places. Par conséquent, le boulevard périphérique doit marquer la référence environnementale avec un grand lifting. C’est à cet effet qu’une rencontre a eu lieu au siège de la wilaya regroupant toutes les entreprises et sociétés ayant une façade externe sur le boulevard périphérique. L’objet de la réunion s’est focalisé sur la reprise des façades par le nettoiement, le ravalement ou l’habillage si nécessaire. Les opérateurs économiques, les commerçants, les clôtures de parcelles agricoles et tout ce qui trouve sur la trajectoire du périphérique, doivent être rigoureusement propres. L’ex-ENASUCRE ne doit pas restée en marge. Cette mise à niveau environnementale toucherait toute la trajectoire de la ceinture extérieure. D’ailleurs, les trottoirs, la plantation d’arbres et d’autres aménagements sont déjà réalisés. Cette mise à niveau environnementale toucherait toute la trajectoire de la ceinture extérieure. D’ailleurs, les trottoirs, la plantation d’arbres et d’autres aménagements sont déjà réalisés. Il demeure opportun de signaler que la vision du premier responsable de la wilaya, c’est de fusionner le périphérique aux autres projets telles la pénétrante, la nouvelle trémie et le tramway et peut être le projet de chemin de fer Mostaganem-Relizane. Cette fusion, c’est aussi une adaptation de toutes les entrées de la ville aux restes des projets d’aménagement.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*