Accueil » Sport » Le wali les a reçus pour écouter leurs revendications: Les Ultras du MCO ont fait vibrer Oran !

Le wali les a reçus pour écouter leurs revendications: Les Ultras du MCO ont fait vibrer Oran !

Réunis sous la bannière d’un collectif d’Ultras, plusieurs centaines d’inconditionnels du Mouloudia d’Oran ont marché hier de la rue Larbi Ben M’hidi jusqu’au siège de la wilaya pour contester la gestion de l’actuel président baba et réclamer le retour de Naftal aux affaires du club.
Ayant déployé des banderoles hostiles à l’actuelle direction du club tout en exhortant les autorités locales à respecter leurs engagements passés relatifs à la reprise de la SSPA-MCO par une grosse boite nationale, ces supporters ont occupé le jardin mitoyen de la mosquée qui se trouve en face du célèbre lycée Lotfi, en plein cœur de la ville aux deux lions.
Encadrés par un imposant dispositif de sécurité, ces Ultras ont délégué cinq des leurs pour remettre au wali de la ville, M. Mouloud Cherifi, leur requête et lui expliquer la raison de leur colère.
« Monsieur le wali s’est montré très attentif à nos revendications. Nous lui avons clairement expliqué pourquoi nous réclamons le départ de l’actuel président Ahmed Belhadj dit Baba et pour quelles raisons nous continuons d’exiger la reprise de la SSPA-MCO par une grosse entreprise nationale.
Nous lui avons aussi clarifié notre position par rapport au retour aux affaires des anciens dirigeants ou présidents puisque nous refusons catégoriquement un tel scénario. Monsieur le wali nous a affirmé que le processus est en marche et qu’il œuvre avec sérieux et abnégation à ce que cela aboutisse.
Il a, toutefois, réclamé de la sagesse et de la patience » affirmera, au sortir de ladite réunion, un membre influent de ces groupes d’ultras.
Décidés, cette fois-ci, à ne pas baisser les bras et à ne pas faire machine-arrière, les supporters présents n’ont, par ailleurs, pas hésité à réaffirmer leur décision de redescendre dès samedi dans la rue pour une plus grande marche si jamais leurs doléances n’étaient pas prises au sérieux.
« Notre démarche est claire : On ne veut que l’intérêt suprême du Mouloudia.
Si nos revendications ne sont pas satisfaites, nous ferons preuve d’une plus grande mobilisation dans les plus brefs délais » affirmeront-ils.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*