Accueil » Oran » Lutte contre les épidémies: Un recensement pour déterminer les sources

Lutte contre les épidémies: Un recensement pour déterminer les sources

Lors de cette dernière décennie, le pays a été confronté à de sérieux embarras d’ordre médical, et pourtant de gros efforts, pour lutter efficacement contre les maladies transmissibles, ont été déployés. Il est clair que les épidémies enregistrées au niveau de plusieurs régions du pays ont précipité une réaction énergique du ministère de la Santé. Ainsi, dans l’optique de découvrir les sources des épidémies, la direction de la Santé entamera dès cette semaine une campagne pour laquelle ont été mobilisées plusieurs brigades médicales pour sillonner 23 communes de la wilaya d’Oran et ce, pour déterminer les facteurs de prolifération des maladies qui, de nos jours, ne sont citées que dans les dictionnaires de la santé. Ceci dit, il faut admettre que grâce aux traitements et à la prévention, les taux de maladies infectieuses ont reculé ou sont restés stables et la majorité des décès dans le pays sont, maintenant, dus à des maladies non transmissibles telles que le cancer et les maladies cardiaques. Les maladies transmissibles demeurent, toutefois, une menace pour la santé des citoyens. Dans un monde globalisé, les maladies transmissibles peuvent se propager très rapidement d’une région à une autre ou d’un pays à un autre.
La (ré)-apparition de maladies infectieuses, la résistance aux antimicrobiens et les réticences face à la vaccination sont quelques-uns des défis auxquels le ministère de la Santé est en guerre. Mais, face à la menace posée par les maladies transmissibles, la politique du ministère est centrée sur la surveillance, la détection rapide et la réaction rapide. De son côté, M. Boukhari Mohamed, responsable de la cellule de communication au sein de la direction de la santé, affirme que l’opération lancée a pour objectif de déceler la source des maladies infectieuses, découvertes au sein des familles oranaises. «Plusieurs familles souffrent de maladies, à l’image de l’anémie. Une situation qui nous mène à entrevoir une autre approche plus efficace pour découvrir quelles sont les raisons. A cet effet, nous espérons une meilleure collaboration des familles oranaises pour statuer d’une manière efficace sur ces maladies qui tracassent tout le monde», a-t-il affirmé. Enfin, l’opération s’étalera jusqu’au 30 avril de l’année prochain et ce, afin de permettre aux groupes médicaux de réaliser un recensement qui permettra aux services de la direction de se projeter sur les solutions et la stratégie adéquates pour combattre d’une manière efficiente toute éventualité liée à des maladies transmissibles.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*