Accueil » Sport » Le MCO entame son stage de dix jours: Avec quel effectif à Mostaganem ?

Le MCO entame son stage de dix jours: Avec quel effectif à Mostaganem ?

Après une ultime séance hier après-midi au stade Ahmed Zabana, le Mouloudia d’Oran prendra aujourd’hui la route de Mostaganem pour un stage de dix jours, soit du 3 au 13 décembre. Afin de mieux préparer le séjour des Rouge et Blanc, le manager général Zoubir Ouasti et le coordinateur Hassani Krimo étaient tout récemment au complexe AZ, lieu de séjour du Mouloudia qu’ils ont qualifié de parfaitement adapté pour un stage de préparation hivernale.C’est, du moins, ce qu’ont affirmé les deux dirigeants sus-mentionnés, emboitant le pas au président Belhadj Ahmed dit Baba qui avait, pour rappel, refusé les destinations de la wilaya 13 (Tlemcen et Maghnia, comme l’avait suggéré l’entraineur Omar Belatoui) pour jeter son dévolu sur Mostaganem.Au cours de ce stage d’une dizaine de jours, le staff technique aura surtout l’occasion de retaper physiquement les joueurs et de mettre fin à ce problème physique qui avait fait tant de mal aux Rouge et Blanc tout au long de la phase aller par la faute d’un séjour en Turquie à propos duquel de nombreux doutes subsistent.
Des doutes, ils en subsistent encore aujourd’hui, mais en raison, cette fois-ci, de la composante humaine de l’effectif qui qui fera ce déplacement d’une centaine de kilomètres.
‘’L’affaire Bouchar’’ qui n’a pas encore connu son épilogue avec sa libération ou son maintien, ‘’le dossier Mansouri’’ que la direction a ouvert sans pour autant qu’une issue favorable y soit incluse ainsi que les rumeurs et annonces concernant d’autres éléments comme Chibane, Nadji et autre Bedbouda risquent, en ce sens, d’altérer le bon déroulement de ce regroupement vu que le staff technique risque de ne pas se retrouver, au coup de starter de la phase retour, avec les mêmes joueurs qu’il aura fait suer durant cette trêve.
Le manque de tact du président Baba ainsi que le laisser-aller instauré comme mode disciplinaire par le staff technique risquent, ainsi, de causer encore beaucoup de problèmes internes au Mouloudia, pourtant, appelé à ne pas refaire les erreurs de la phase aller sous peine d’hypothéquer sérieusement ses chances de maintien parmi l’élite.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*