Accueil » Sport » Les déboires des dirigeants du MCO en sont la principale cause: Les supporters préparent une imposante marche

Les déboires des dirigeants du MCO en sont la principale cause: Les supporters préparent une imposante marche

La dernière escalade verbale entre le président Belhadj Ahmed dit Baba et l’ancien joueur Abdelhafid Belabbès agace autant qu’elle inquiète. Les supporters n’ont, d’ailleurs, jamais compris pourquoi seul leur club est puni de la sorte par ceux qui devaient, en principe, être les garants de la bonne morale.
‘’Cette guerre par presse audiovisuelle interposée ne sert ni le club, ni son image de marque, ni son présent et encore moins son avenir’’ regrettera, à ce sujet, un supporter proche du vestiaire mouloudéen.
‘’Alors que les autres clubs sont en train d’accumuler des expériences sur le double plan continental et régional avec des participations successives aux différentes coupes d’Afrique des clubs et à la lucrative coupe arabe, nous, nos dirigeants s’invectivent et s’insultent à longueur de journées. Le seul sentiment qu’on éprouve désormais est le dégoût. Leurs agissements nous dégouttent et nous font craindre le pire’’ pestera cet inconditionnel d’El-Hamri, pour lequel ‘’ seule la venue d’une forte société nationale pourrait permettre au Mouloudia de se débarrasser de ces parasitent qui lui font du tort et ternissent, semaine après semaine, son image de marque, ou du moins ce qu’il en reste’’.
Alors que les supporters et ultras préparent une grande marche pacifique pour interpeller les autorités locales et les inciter à accélérer le processus de reprise du MCO par une société étatique comme cela s’est fait tout récemment avec le Chabab de Belouizdad, quelques anciens joueurs du club, comme l’ancien défenseur central Sadek Mazri tentent, discrètement, de sensibiliser leurs anciens compagnons de route pour trouver une solution réelle et efficace à cette ‘’dégradation des mœurs’’.
D’autant plus qu’en parallèle à cette guerre des mots qui ne sert aucunement les intérêts des Rouge et Blanc, la situation n’est pas meilleure sur le plan technique puisque le président Baba ne cesse de menacer d’opérer une purge au sein de l’effectif et de recruter à nouveau des joueurs au mercato hivernal, quitte à refaire les mêmes bourdes qu’avant.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*