Accueil » Contribution » Le plaidoyer de l’avocat Maître Serge PAUTOT (Légisport) contre les violences dans le sport: «Faire participer tous les acteurs du sport à la lutte contre la violence» (1)

Le plaidoyer de l’avocat Maître Serge PAUTOT (Légisport) contre les violences dans le sport: «Faire participer tous les acteurs du sport à la lutte contre la violence» (1)

Les violences dans le sport, ça suffit car nous en avons assez. La lutte concerne les pouvoirs publics, mais également tous les acteurs du mouvement sportif, a déclaré Me Serge Pautot, avocat au Barreau de Marseille qui dirige en France la campagne Légisport « Mettre K.O la violence et le racisme dans le sport », lors du colloque international sur le sport organisé par l’Institut des Sciences et Techniques des activités physiques et sportives de l’Université de M’sila qui s’est déroulé le 13 novembre 2018, sous l’autorité du professeur Ahmed Boussakra, après avoir présenté le DVD Legisport « Mettre K.O. la violence et le racisme dans le sport », Me Pautot a identifié les différents acteurs potentiels de faits de violence qui sont les suivants:

-Le joueur (pratiquant sportif): En tant qu’acteur central et parfois médiatique de la manifestation sportive, le joueur doit avoir un comportement exemplaire. Il y va de sa responsabilité morale vis-à-vis du public, et en particulier des jeunes sportifs. C’est vers lui que convergent tous les regards, ceux des spectateurs présents sur le lieu de la manifestation, mais aussi, pour les évènements sportifs les plus importants, ceux de millions de téléspectateurs présents devant leur écran de télévision. Le joueur se doit par conséquent, plus que tout autre, d’avoir une attitude exemplaire à l’occasion des rencontres sportives auxquelles il participe.

-L’éducateur ou l’entraîneur: Il a un rôle primordial dans l’éducation sportive. Dynamiseur de jeu et de sa tactique, il doit avoir un comportement exemplaire sur le bord du terrain et se garder de tous les excès, invective ou encouragement à l’agressivité au nom de la performance et du résultat. Mais son rôle le plus important se situe aussi au niveau de l’apprentissage auprès des jeunes de la relativisation de la victoire comme de la défaite. Il a une prise directe sur les joueurs et une énorme influence sur eux. Il est donc important qu’il sache dépassionner les enjeux pour avoir en tête la progression et l’épanouissement de ses joueurs par le jeu. Tout cela se fait par la gestion du groupe au jour le jour, dans le cadre d’un projet éducatif global et non en fixant la victoire comme seul objectif.

-Les bénévoles: Les élus associatifs (président, trésorier, secrétaire, etc…) peuvent exercer une certaine pression sur les joueurs de par les objectifs du club. Ils sont garants de la philosophie et de l’image de l’association et définissent le projet de club. En cela, leur rôle est important car ce projet correspond à la ligne de conduite de l’association, pour qu’elle se diffuse et soit partagée par tous ses membres. Les autres bénévoles (accompagnateurs, aide à l’organisation de manifestation, etc…) peuvent avoir également une influence sur les joueurs de par leur propre comportement. Ils ont un rôle central dans la vie du club et sont garants de son image. Ils participent à créer un climat positif reposant sur la convivialité mutuelle, le lien social et sportif, l’éthique du sport, la combativité plutôt que l’agressivité,… Tous les bénévoles se doivent de prévenir les violences, les incivilités et intervenir par des moyens adaptés sur les comportements agressifs des spectateurs, des éducateurs, des entraîneurs et des parents.

-L’arbitre : Conducteur et accompagnateur du jeu et de la règle, il participe par ses compétences et sa vigilance à créer un climat de sportivité loyale et équitable sur le terrain. Il veille à la bonne tenue des équipes et au comportement régulier des joueurs dans leurs rapports de jeu. Il est vigilant à ne pas laisser s’installer la tricherie et les actes de violences verbales ou physiques. Son statut lui confère une autorité exempte de toute suspicion et un droit à la sanction. A cet effet, ses décisions ne doivent pas être contestées, ni celles des assistants, auxiliaires qui se situent au même niveau d’autorité.
-Les parents des sportifs: Les parents ont un rôle essentiel dans le soutien de leurs enfants. Ils sont à même de contribuer précieusement au fonctionnement de la section sportive à laquelle est inscrit leur enfant. De nombreux parents se proposent pour des services bénévoles louables qu’il faut encourager. Il est souhaitable que les structures, les dirigeants et les éducateurs reconnaissent le bien fondé de leurs actions et les favorisent. Il convient, autant que faire se peut, de les intégrer aux questions du club et à ce titre de leur réserver un accueil favorable, les accompagner, les conseiller et les former, les encourager à rencontrer les différents acteurs de l’association et à s’impliquer dans la vie du club.

-Les spectateurs / supporters: Les spectateurs sont une composante essentielle de la manifestation sportive. Ils contribuent, à rendre le spectacle sportif plus vivant. A l’occasion des rencontres sportives, les spectateurs doivent réserver un accueil convivial à l’équipe des supporters de l’équipe visiteuse. L’ensemble de ces considérations crée un climat festif exemplaire qui participe aussi à l’éducation sportive de tous. Hélas parfois, le comportement d’une minorité de supporters vient gâcher le plaisir de tous les autres. Les images de rencontres sportives perturbées ou interrompues à cause de projectiles, d’affrontements entre supporters des deux équipes, ou encore d’affrontements entre supporters et forces de l’ordre apparaissent encore sur nos écrans. Malheureusement, ces manifestations de violence ne sont pas l’apanage des grands évènements sportifs. Le sport amateur est également concerné. Trop d’incidents se produisent à la périphérie des terrains de jeu, sans parler des sempiternelles insultes et autres menaces qui contribuent à entretenir un climat de violence larvée, remettant en cause le terrain de sport comme lieu de convivialité et de rencontre. Voilà pourquoi, il faut lutter contre ces phénomènes de violence de supporters, ce qui incombe aux pouvoirs publics, mais aussi aux organisateurs des manifestations sportives. Ceux-ci sont en effet tenus de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour garantir la sécurité de la manifestation et de ses acteurs. La loi doit être respectée.
Le sport doit rester beau et un appel a été lancé aux médias pour relayer ce message afin que le sport consacre la fête de l’amitié et de la fraternité.

Me Serge PAUTOT
legisport@wanadoo.fr

À propos admin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*