Accueil » Oran » 62 milliards alloués à la Zone d’activité de Tafraoui: Le wali d’Oran plaide pour un «investissement ouvert»

62 milliards alloués à la Zone d’activité de Tafraoui: Le wali d’Oran plaide pour un «investissement ouvert»

Le wali, M. Mouloud Chérifi, a indiqué lundi, lors d’une visite de travail qui la conduit à la nouvelle Zone d’activité de Tafraoui, de 87 hectares de superficie, qu’il plaidait en faveur d’un investissement «ouvert» et «non pas ciblé» dans cette Zone d’activité de telle facon que tout projet qui est lancé ne s’arrete pas. En d’autres termes, le wali a pour le moment écarté l’idée d’un investissement à «activités ciblées» dans cette zone d’activité pour laquelle, faut-il le rappeler, pas moins de 86 opérateurs ont d’ores et déjà bénéfcié des contrats de concession sur un total de 157 lots de terrains morcelés et de superficie variées. Le wali a précisé qu’il ne faut pas forcément se réferer à une analyse que la moitié seulement des terrains de cette Zone a été accordée du moment, a-t-il expliqué, que « chaque terrain attribué peut atteindre entre 2000 juqu’à 10.000 metres carrés de superficie». On apprendra de certaines sources, que pas moins de 20 investisseurs ont commencé à y travailler. Le wali a annoncé, dans ce sens, lors d’un point de presse, qu’une enveloppe estimée à plus de 600 millions de dinars a été octroyée dans le cadre du Fonds commun des collectivités locales (FFCL) pour le drainage et l’assainissement des eaux de pluies stagnantes au niveau de cette Zone d’activité, s’est montré toutefois «intransigeant». Il n’a pas cessé de répondre à ses proches responsables que «conformément aux instructions du Gouvernement, la priorité doit aller aux VRD et à l’ouverture des voies dans les zones d’activité pour permettre aux investisseurs de lancer leurs projets». Il recommadera au directeur de l’industrie de vérifier si un investisseur à qui le terrain a été attribué a été lancé et a instruit le maire de Tafraoui de mettre le «Guichet unique de cette commune à la disposition des investisseurs, vérifier s’ils ont le permis de construire et si leurs dossiers sont complets au lieu de les envoyer au Guichet unique de la wilaya. Il convient de souligner que la viabilsation de cette Zone d’activité concerne un premier lot d’un montage financier de 19,5 milliards sachant que d’autres lots vont suivre incessament, selon le directeur de l’Urbanisme M.Merad Mokhtar, qui a ajouté qu’une enveloppe de 120 millions est prévue pour le suivi par le bureau d’études «URSA».

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*