Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Pas de taxe sur la fortune !

Pôle & Mic: Pas de taxe sur la fortune !

La Loi de finances 2019 est passée comme une lettre à la poste à l’APN. Une loi qui ne contient pas de taxes supplémentaires pour le citoyen, cela était prévisible du fait que nous sommes à l’approche des présidentielles. Mais le plus étonnant, les députés ont encore voté contre la taxe pour la fortune. Et pourtant, cette taxe est à chaque fois non bénie par les députés et sénateurs alors que cette mesure pourrait renflouer les caisses de l’Etat. Nous sommes en période de crise, les riches devront payer un « peu » plus que les autres. Il est clair que des lobbys sont intervenus pour que la nouvelle Loi de finances ne comporte pas de taxe sur la fortune. Beaucoup de riches notamment les intermédiaires et les spéculateurs, sans parler de ceux qui sont dans le marché parallèle, disposent d’argent liquide recyclé dans des biens immobiliers et des voitures de luxe. Ce n’est pas la taxe qui pose problème pour les riches, on ne veut pas que l’Etat ou le fisc «recense» et « chiffre » leur fortune. Il faut dire que la hausse des prix de l’immobilier est liée directement au blanchiment d’argent. Chez nous, cette taxe est plus que nécessaire et aussi un moyen de lutte contre la corruption. Le recensement des biens des uns et des autres n’est pas « apprécié » aussi par certains cadres et fonctionnaires qui s’adonnent à la corruption. Déjà, la déclaration de fortune pour certains élus pose énormément problème. Les barons de la drogue ne veulent pas aussi de cette taxe, car elle les débusquera. Chez nous, les politiques imposent des taxes qu’aux travailleurs et ces derniers devront supporter la crise financière. Le riche veut profiter du laxisme et des subventions de l’Etat pour s’enrichir davantage sur le dos de l’Etat et des travailleurs. Chez nous, le pouvoir de l’argent est « puissant » !

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*