Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Une démission qui en dit long!

Pôle & Mic: Une démission qui en dit long!

Ould Abbès vient de démissionner de son poste de SG du FLN. Selon la presse, sa démission serait liée à un problème de santé. Cet alibi ne peut pas tenir la route, car même s’il était malade, on aurait désigné quelqu’un pour coordonner le temps que Ould Abbès se porte bien. C’est presque le même cas de démission de Saidani. Ce qui est certain, le FLN sera obligé de faire avec cette défection et de désigner un nouveau patron qui aura à assumer la campagne électorale. Cette démission tombe très mal puisque le nouveau patron devra « assurer » une certaine sérénité pour le renouvellement des sénatoriales. Déjà, les candidats ne se font pas prier pour « défier » les consignes. Pour le moment, c’est le nouveau patron de l’APN qui aura à coordonner entre les groupes du FLN. Le nouveau SG aura à redorer le blason du FLN puisque Ould Abbès a fait beaucoup de mal à l’ex-parti unique en allant jusqu’à confondre pouvoir et Etat. Cela fait déjà un moment que des rumeurs avaient été lancées sur un éventuel « limogeage » de Ould Abbès de la tête du FLN sur ordre de Bouteflika. On sentait que rien n’allait au FLN où plusieurs fois Ould Abbès était défié par des ministres ou des députés. Mais ce qui aurait « agacé » certainement le clan Bouteflika, c’est la manière dont été poussé Bouhadja vers la porte de sortie de l’APN. C’était clair que Ould Abbès allait perdre des plumes dans cette affaire où il a « ridiculisé » l’institution parlementaire. Ould Abbès n’a jamais été « fin » dans ses déclarations. Il a souvent irrité ses pairs comme ses adversaires. Son départ est lié directement ou indirectement avec les prochaines présidentielles. La dernière sortie du ministre Louh contre Ouyahia illustre la crise qui secoue le parti.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*