Accueil » Sport » Eliminatoires de la CAN-2019 (5ème journée), aujourd’hui à 17h: Togo – Algérie : A Lomé pour composter le billet

Eliminatoires de la CAN-2019 (5ème journée), aujourd’hui à 17h: Togo – Algérie : A Lomé pour composter le billet

‘’Nous avons travaillé cette semaine avec beaucoup de sérénité et de concentration. Les joueurs sont conscients du défi qui nous attend à Lomé. C’est un combat si on peut le qualifier ainsi. C’est un match âpre, avec beaucoup d’intensité et beaucoup d’envie. On veut revenir avec la victoire qui nous qualifiera pour la CAN-2019 au Cameroun. Il est temps de casser cette mauvaise dynamique de ces matchs en Afrique, où on revient bredouilles à chaque fois’’. Le message du sélectionneur national Djamel Belmadi avant le décollage pour la capitale togolaise Lomé où les Fennecs défieront les Eperviers d’Emmanuel Adebayor, aujourd’hui à partir de 17h, est doublement clair.
Conscient qu’une victoire face au team de l’expérimenté Claude Leroy leur assurerait une qualification directe à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 et avant même le déroulement de la sixième et dernière journée de ces éliminatoires, les Verts ambitionnent clairement d’imposer leur loi sur le revêtement synthétique du stade de Kégué.
Ayant quitté Alger vendredi à 14h à destination de Lomé où elle a été chaleureusement accueillie, la sélection nationale était entrée en stage au Centre Technique National (CTN) depuis le lundi dernier, alternant l’entrainement entre la pelouse naturelle et la pelouse synthétique.
Tous les joueurs convoqués et ayant pris part à ces entrainements ont été du voyage au Togo, exceptions faites du meneur de jeu du FC Porto, Yacine Brahimi, qui a été finalement libéré suite à une blessure en club et le défenseur Farès Mohamed qui s’est présenté lui aussi blessé avant d’être autorisé à rejoindre lui aussi son club.
En embuscade derrière l’Algérie et ses sept points, le Togo et ses cinq unités ne vise, de son côté, ni plus ni moins que la victoire, comme l’a si bien expliqué son driver, le Français Claude Leroy, lui-même vainqueur de la CAN avec le Cameroun en 1988, soit voilà trois décennies.
‘’Il est impératif pour nous de remporter ce match, car cela nous permettra d’assurer notre qualification, sans dépendre des autres résultats. La tâche s’annonce difficile, face à une bonne équipe algérienne, qui possède de très bonnes individualités, mais nous aussi avons de sérieux atouts à faire valoir. Nous allons les bousculer, en défendant très haut, et en plaçant des attaques bien orchestrées dès la récupération du ballon. Le terrain qui abritera le match est doté d’une pelouse synthétique et c’est loin d’être l’idéal pour pratiquer du beau football. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons perdu autant de points à domicile, car nous avons une équipe joueuse qui s’exprime mieux sur du gazon naturel’’ a, ainsi, assuré Leroy.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*