Accueil » Oran » Journées des «Arts Urbains» d’Oran du 15 au 17 novembre: Quand la rue se transforme en un espace d’expression de l’art

Journées des «Arts Urbains» d’Oran du 15 au 17 novembre: Quand la rue se transforme en un espace d’expression de l’art

Dédiée à la jeunesse, «Urbain art citoyen» c’est ainsi que l’on appelle les journées des Arts urbains d’Oran prévues du 15 au 17 novembre, est une manifestation culturelle qui allie slam graffitis et hip hop en les faisant sortir de l’ombre vers la rue, dans un objectif de promouvoir et encourager les adeptes et les amoureux de l’art à peaufiner leurs parcours artistiques. Ces journées des arts urbains sont accompagnées d’ateliers d’écriture, de break dance et d’initiation aux techniques de composition et de création sonores. Cette manifestation a pour partenaires la wilaya, APW d’Oran et la DJS, l’institut culturel français (CCF) et l’institut espagnol Cervantès partenaire de l’association Civ oeil dans ses projets art contemporain, qui assure la mobilité des artistes étrangers hôtes de l’Algérie. Elle prévoit le plus grand rassemblement des artistes du graffiti en Algérie avec plus de 20 wilayas et de nationalités étrangères (Smeak – Say- la main du peuple – Soone francais, Bousta (Lyon), Amine Ghalmi, Haythen Ameur, Valo, El Med outre Oussama Fékir. Le rap est également présent avec les groupes d’Oran à travers les ateliers de son et écriture sans oublier le concert final au TRO. Le poète Marc Sastre animera avec sa violoniste le spectacle de clôture samedi 17 novembre. Jeudi a été donné la cérémonie d’ouverture des ateliers à la Maison des jeunes «Maoued Ahmed» à Mirauchaux. Vendredi a été le tour d’une sortie avec Bel horizon sur le plateau sidi Abdelkader (travaux en plein air, fresque et concert avec scène ouverte slam er rap dance). Samedi, une fresque urbaine et un concert de clôture sont prévus au théâtre régional d’Oran Abelkader Alloula. Il est également prévu pour la première fois un circuit de sport urbain animé par des jeunes athlètes «Streets art». La médiathèque d’Oran, la maison de jeunes Maoued Ahmed et le siège de la Galerie de l’Art contemporain de l’association «Civ Œil» à Miramar sont les principaux points d’attraction de cet évènement culturel d’envergure. «Ce projet vise à encourager la culture des arts urbains à travers la formation et la pratique artistique en collaboration avec le centre des arts urbains de Toulouse et des professionnels dont des étrangers», a indiqué jeudi en marge d’une réception des délégations participantes, le président de «Civ Œil», l’organisatrice, Ali Chaouche.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*