Accueil » Sport » Violence dans les stades: La FAF condamne et menace

Violence dans les stades: La FAF condamne et menace

Pas insensible à cette nouvelle vague de violence qui touche les stades de Ligue 1 et Ligue 2, la Fédération Algérienne de Football a réagi hier via un communiqué qui condamne ces scènes de violence qui ensanglante les aires de jeu aux quatre coins du pays.
‘’Encore une fois, l’on a, malheureusement, relevé des scènes de violence sur certains stades du pays donnant une pale image de notre football. La FAF, tout en condamnant avec fermeté ces incivilités, ne compte pas croiser les bras et assister impuissante et sans réaction à ce spectacle choquant, agaçant et parfois atroce envoyé des arènes censées être des lieux de fête, de joie et de fair-play’’ annonce, ainsi, l’instance présidée par Kheireddine Zetchi dans un discours, non sans menacer carrément de saisir en cas de récidive.
‘’Tout en appelant la famille du football à unir ses forces pour endiguer cette violence, la Fédération algérienne de football utilisera tous les moyens légaux pour sévir contre toute forme de dépassement et pour prendre des mesures nécessaires, appropriées et s’il le faut draconiennes pour décourager les ennemis du football et les fauteurs de troubles à accomplir leurs sales besognes’’ lancera l’instance de Dély-Ibrahim.
Et de conclure : ‘’La Fédération algérienne de football veille au bon déroulement de la discipline sur tout le territoire national. Elle veille à ce que le football reprenne sa place de moyen de loisir, de distraction et de renforcement de liens entre la jeunesse algérienne.
La Fédération algérienne de football rend hommage à certains dirigeants de club qui ont contribué à leur niveau à bannir la violence et à rendre agréable le fait de se déplacer dans un stade, encourage ce genre d’initiative et demeure convaincue qu’avec la conjugaison des efforts de tout un chacun, le phénomène de la violence dans nos stades est appelé à disparaitre’’.
Reste maintenant à savoir si cette condamnation aura l’effet escompté et ‘’calmera’’ les esprits au lendemain des échauffourées sanglantes de Bab El-Oued qui a vécu une nuit blanche avec des affrontements entre les supporters du Mouloudia d’Alger et du Chabab de Constantine qui se sont transformées en heurts avec les forces de l’ordre.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*