Accueil » Sport » MC Saïda: Le long chemin vers la débâcle

MC Saïda: Le long chemin vers la débâcle

A Saïda, l’homme de la rue, grand supporter du MCS devant l’éternel, est littéralement catastrophé. Catastrophé, cela ne veut pas dire qu’il réprime sa colère pour autant. Oh que non ! Il n’y a rien de tel qu’un supporter saidi déchu pour faire savoir sa façon de penser et de la plus ouverte des manières. A Saida, donc on est peut-être honteux et confus après la défaite concédée face aux Mascaréens du GCM en coupe D’Algérie (3-2) mais cela n’empêche pas le fidèle et bouillant public de Saida de se porter tout de suite à la barre des accusations. «Comment ! Vous n’allez pas me dire qu’une équipe pareille perd face à une équipe le GCM en pleine crise sans y mettre un peu du sien ! Allons vous raconterez ces blagues à d’autres mais pas à moi». Voilà le genre de commentaires que tous les observateurs entendent lorsqu’ils se mêlent aux groupes passionnés qui naissent ici et là dans les cafés de la place publique. Certains vont même plus loin dans leurs attaques directes. En tous les cas, les voix ne sont pas près de se taire – ni les stylos de s’arrêter d’écrire. Les gens n’ont presque rien à se mettre sous la dent. Alors, vous pensez qu’avec la situation critique dans laquelle se débat le Mouloudia, ils vont avoir de quoi meubler leurs discussions pendant longtemps. Le club prestigieux de la wilaya de Saïda, un club au passé riche et glorieux qui faisait autrefois la fierté des Saidis vient de recevoir un coup de poignard dans le dos. Les taupes dépêchées pour le faire couler ont réussi leur sale boulot sous le prétexte qu’ils sont venus au Mouloudia pour défendre les intérêts de l’équipe, Oh que nenni ! Voilà comment est devenu le Mouloudia de Saida : aujourd’hui, troubadours et gladiateurs s’impatientent. Et tout ceci apportera-t-il du bonheur dans la maison MCS? L’avenir nous le dira. On aimerait continuer à parler du Mouloudia de Saida mais… le peut-on quand la tempête gronde de partout. Jusqu’où rejaillira la boue?

À propos Ould Ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*