Accueil » Oran » Lors de l’inauguration d’un nouveau palais de justice à Oran Tayab Louh: « 270 postes pour l’accès à l’école de magistrature à Koléaa »

Lors de l’inauguration d’un nouveau palais de justice à Oran Tayab Louh: « 270 postes pour l’accès à l’école de magistrature à Koléaa »

Hier matin, dans le cadre d’une visite de travail dans la wilaya d’Oran, le ministre de la justice et garde des sceaux, M.Tayeb Louh, a annoncé l’ouverture avant la fin de l’année en cours, d’un concours national d’accès à la nouvelle école de magistrature réalisé à Koléaa. Ce concours va permettre la création de 270 postes. Cette déclaration a été faite hier lors d’une visite de travail de M. le ministre dans la wilaya d’Oran. En compagnie d’une forte assistance composée du wali d’Oran, le P.APW, des élus, des fonctionnaires de la justice, des avocats ainsi que la société civile, M. Tayeb Louh a inauguré la nouvelle cours de justice réalisée non loin du rond-point El Morchid. Cette nouvelle structure, a été réalisée sur une superficie d’un total de 4000 m2, avec 08 salles d’audience et 200 bureaux. Lors de sa visite Le ministre de la justice, a remercié le wali d’Oran, et les responsables qui ont été derrière la réalisation de ce nouveau palais de justice. Le ministre s’est dirigé par la suite vers l’hôtel Sheraton, où il a présidé une rencontre avec la société civile. Dans son intervention et devant une assistance de plus de 2000 personnes M. Tayeb Louh est revenu longuement sur les réalisations du président de la république Abdelaziz Bouteflika. Le ministre a rappelé à l’assistance les réformes qu’a connues le secteur de la justice durant les mandats du président Bouteflika. Au sujet, du volet sécuritaire, le ministre de la justice s’est adressé aux présents dans la salle, en leur disant qu’il faut voir ce qui se passe dans les pays. Au cours de cette visite, nous avons appris que depuis le début de l’année 2018, 63% des affaires traitées par la justice sont liées au trafic de drogue, 16% liées au terrorisme et 01% liées à la corruption.

À propos A.Kader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*