Infos
Accueil » Régions » Le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche à partir de Tiaret: «Plus de 50% des exploitations agricoles sont consacrés à la céréaliculture»

Le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche à partir de Tiaret: «Plus de 50% des exploitations agricoles sont consacrés à la céréaliculture»

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche M. Abdelkader Bouazgui, a entamé sa visite de deux jours à partir du samedi, à la wilaya de Tiaret. Il a entamé sa visite en se rendant Samedi matin à une exposition sur les produits agricoles locaux qu’a abritée la maison de la culture «Ali Maâchi». Il a également présidé la cérémonie d’ouverture de la première journée d’étude sur la filière des céréales, organisée par le Conseil national interprofessionnel de la filière céréales, parmi les 14 autres filières; qui venait de connaître l’installation d’un nouveau président en la personne de M. Metidji M’hamed Zoubir, élu le 29 Juillet dernier, comme l’a souligné le ministre. Dans l’après-midi, M. Bouazgui, accompagné du wali et des autorités locales civiles et militaires, s’est rendu dans la commune de Sebaïn, daïra de Mahdia, à l’est du chef lieu de wilaya où il a assisté à un exposé général sur le secteur de l’agriculture et des forêts avant de donner le coup d’envoi de la campagne labours-semailles au titre de la saison agricole 2018-2019 au niveau de la ferme-pilote « Si Abdelkrim ». Sur ce même lieu, le ministre a pris connaissance de l’itinéraire technique de production de semences de pomme de terre avant de visiter le laboratoire d’amélioration des techniques de production de semences de pomme de terre, qui présente un travail excellent en matière d’amélioration de production technique des semences. A Dahmouni, le ministre s’est rendu à la ferme privée d’élevage de poissons d’eau douce au site du barrage de Dahmouni, une des premières stations au niveau national et qui s’étend sur une superficie de 05 hectares. Son coût global est de 76.398.000,00. Par ailleurs, à Oued Lilli, M. Aek Bouazgui a inspecté la station de production de semences de céréales dans une wilaya qui s’est classée première au niveau national, plus de cinq millions de quintaux de céréales engrangés, rappelons-le, au titre de la saison agricole 2107-2018. Dans ce même contexte, le ministre a rappelé que plus de 60 millions de quintaux de céréales ont été collectés à travers le territoire national durant la compagne moisson-battage de l’année 201/2018, et il compte atteindre un record meilleur pour l’année 2018/2019. Au lendemain, dimanche, le ministre de l’Agriculture s’est rendu dans la commune de Rechaïga, considérée comme étant le grenier de la culture maraîchère, où il a visité une exploitation agricole privée spécialisée dans l’oléiculture et une ferme d’élevage de dindes. Au terme de sa visite, M. Bouazgui a clôturé sa mission par rendre visite à la ferme pilote relevant du haras national de Chaouchaoua à Karmane, puis par l’inauguration du nouveau siège de la Conservation des forêts.

À propos L. Bouhala

Un commentaire

  1. Bonjour,
    La campagne moisson battage de cette année avait tablé sur 6 millions de Qx toutes céréales confondues.
    La récolte n’a donné que 5 800 000 Qx avec 10400 ha sinistrés (grêle).
    Il faut signaler le problème du stockage (entrepôt frigo.) dans la zone de Rechaiga (pomme de terre, oignon et ail).
    Idem pour les céréales, les deux silos de 200 000 Qx chacun tardent a se concrétiser sur le terrain.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*