Accueil » Chronique » Point de Vue: Une APN en otage

Point de Vue: Une APN en otage

Ce qui se passe actuellement au niveau de l’Assemblée Populaire Nationale, est explicitement contraire aux lois de la République…Ce qui se passe, est contraire aux règles et aux us démocratiques pouvant gérer une Assemblée élue. Ce qui se passe, ce sont des actes de vandalisme qui ne dit pas son nom et qui sont tout à fait à l’opposé des attentes du peuple qui regarde passivement , sans force, ces comportements irresponsables, nuisant à son honneur et sa réputation… Grosso modo, c’est la honte ! S’il y a une crise ou n’importe quel problème et cela est tout à fait logique, les lois, les règlements et les codes gérant les Institutions élues devraient prévoir des issues et des règlements pour tout cas imprévu. Or, la manière indélicate, voire forcenée dont certains élus du FLN qui se surestiment, ont tenté avec, de régler un problème interne, doit relever du  » despotisme politique  » tout court. L’on ne peut pas obliger un Président de l’APN à démissionner contre son gré. Parce que, cela est tout à fait contraire aux règlements de l’Assemblée, et même au bon sens. Ce genre de comportements néfastes donne déjà une mauvaise image de l’Algérie. Nous sommes devenus la risée du monde entier. Avec tout le respect que nous devons à ce parti, ancien et traditionnel, faisant partie du patrimoine historique et militant avant-gardiste du pays, le FLN est en train de manoeuvrer dans le sens d’un virage très dangereux. Il faut par la même occasion que l’on fasse une distinction entre le FLN en tant que symbole national et les gens qui occupent ce front. L’origine du conflit est très délicate et même très mystérieuse, dont il est déconseillé pour le moment d’en rapporter dans cette chronique, les tenants et les aboutissants. Ce cas doit être en liaison directe, avec les conflits des ailes du pouvoir et même avec les purges  » staliniennes  » dont ont été victimes des hauts gradés de l’ANP et de la DGSN. Hélas, c’est la réalité des choses. L’on aurait souhaité que nos conflits politiques se traitent selon des processus démocratiques fiables dans l’art et la manière des lois de la République et non selon les manières réactionnaires des janissaires. En 92, l’on nous a fait berner par des rêves chimériques, selon lesquels, nous allons vivre un paradis démocratique d’égalité, de justice et de liberté. Finalement, ce n’est que du bluff. L’Algérie, s’est transformée en un dépotoir de l’économie rentière du bazar, avec une démocratie de façade. Un bastion de la corruption et une bastille de la médiocrité.
alkaderdz62@yahoo.fr

À propos B.Abdelkader

Un commentaire

  1. LAKHDARI Sliman

    Mr Ouled Abbes ton Baroud a été toucher par les dernières inondations , CE COUPS D’ÉTAT n’est pas conformes aux lois de la République Régissant l’Assemblée Populaire Nationale c’est une honte des députés de la majorités ont prenons la décision de fermés les portes de l’Assemblée Nationale Populaire par des CADENAS en Acier, c’est un acte Anticonstitutionnels exécutés par des faux élus soit disons élus par le du Peuple Algérien,Il y a plusieurs Moyens de solutionner vos faux Problèmes,qui n’ont rien avec les vrais Problémes du Peuple Algérien et dont votre Mission et de les solutionnés .Ces Députés de la Majorités non aucune connaissance du droit portant Assemblée Nationale Populaire.Cet agissement de voyous porte atteinte a la République Algérienne Démocratique et Populaire,a son État Républicain et Démocrate,a Ses Institutions Républicaine et Démocratiques ,a son Peuple Algérien, et porte atteinte a la crédibilité de cette noble institution qui est l’APN ainsi qu’a son avenir. a partir de ce jour 18/10/2018 le peuple Algérien ne crois plus a cette Institution et sa composante actuelle ou FUTUR considérons sa composante Majoritairement Médiocres.Compte tenu ce qui prévaut actuellement a l’APN ,cette dernière doit être DISSOUTE en Urgence par le Président de la République dans moins de 20 Jours, c’est le seul seul recours de Peuple Algérien pour mettre fin a ce faux Problème écrit et joué par les deux ALI BABA (FLNRND) et leurs 380 BÉNI OUI oui noui oui .oui.oui.oui.oui.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*