Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Le citoyen, ce spectateur !

Pôle & Mic: Le citoyen, ce spectateur !

Le citoyen préfère suivre le «spectacle» qui se déroule à l’APN sans pour autant s’impliquer. Sur les réseaux sociaux, c’est le dernier de ses soucis. Il ne commente même pas les nouvelles ou les scénarios sur l’affaire. Et pourtant, il s’agit de l’APN et non pas d’une assemblée locale en blocage. Pour le citoyen, le député ne sert pas à « grand-chose » sauf à faire semblant de voter une loi pour donner un « peu » de légitimité aux lois. Le citoyen ne donne aucun crédit aux députés qui n’ont jamais rejeté une loi ou un projet, car impopulaire. Le citoyen sait que le Parlement est une coquille vide tant que l’opposition ne dépasse pas les 30%. Pour le citoyen ou l’homme de la rue, le Parlement est «fermé» et que tout se décide entre « chefs » et non entre représentants du peuple. Pour le citoyen, ceux qui veulent «chasser» le président de l’APN, ne sont que ses « amis » du FLN et du RND. Bouhadja évoque souvent le terme «moudajhid» pour avoir de la sympathie du citoyen, mais le citoyen en rigole. Il rigole car Bouhadja ne l’a jamais défendu ou interpellé un ministre pour le «bien » du peuple. Ni Bouhadja, ni le FLN et encore moins le RND n’ont pu avoir du soutien populaire à leur démarche. Le citoyen n’accorde pas le moindre intérêt à cette « guerre » de leadership. Pour le citoyen, ce n’est que du « spectacle », car il suffit d’un coup de téléphone d’en haut pour que l’affaire soit réglée. Le seul qui peut décider du sort de Bouhadja, n’est autre que le clan de Bouteflika. S’il décidait de le maintenir, ce ne serait pas Ould Abbès ou Ouyahia ou Belaid qui oseront s’y interposer. Ils trouveront, peut-être, des « alibis pour justifier leur marche arrière en nous évoquant l’histoire de l’intérêt national. Le citoyen est conscient que la présidence peut même s’en passer du Parlement puisque le chef d’Etat peut légiférer par ordonnance.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*