Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Le retour des «Abou marteau»!

Pôle & Mic: Le retour des «Abou marteau»!

La statue d’Ain Fouara de Sétif a encore été saccagée par un «intégriste» ou un «barbu». Il a imité «Abou Marteau» qui l’avait saccagé et provoqué une grande polémique en Algérie. Elle a bien été restaurée et ouverte au public. Ce geste est édifiant quant à la nature de l’islamisme et l’intégrisme en Algérie. Ils sont encore là et continuent de caresser l’espoir de voir l’Algérie se transformer en une «khalifa» ou «immama» comme le voulait l’ex-FIS et les GIA. On se souvient lorsque «Abou Marteau», un «désaxé» intégriste, les islamistes ont souhaité que la statue soit déplacée au musée, car c’est obscène. Il a fallu que le ministre réagisse aux déclarations des islamistes en leur indiquant qu’elle restera à sa place. Mais, sur les réseaux sociaux, lieu favori des Algériens de la discussion et pour certains de verser leur «venin», beaucoup ont soutenu l’œuvre de «Abou Marteau» et l’ont même félicité sans que l’Etat ne réagisse. Directement ou indirectement, on a laissé faire et les islamistes ont profité de l’occasion sur les forums et réseaux pour s‘attaquer à tout ce qui est culture et art. Aucun imam ou religieux n’a dénoncé cet acte. Ils ont tous fait semblant que rien ne s’est passé. Les archives sont encore là pour voir comment les intégristes ont encouragé à «cacher» toutes les statues. Ils ont été violents contre les œuvres artistiques. Il faut aussi dire que l’Etat ne «surveille» pas ceux qui versent leur haine sur les réseaux sociaux, une haine qui fait mal à la société et à l’Etat. Cet acte confirme que les intégristes n’ont jamais abandonné leur rêve de destruction de l’Etat et de tuer la Démocratie. Pourquoi de tels actes ne se produisent que chez nous et pas ailleurs comme en Egypte ou Tunisie ou au Maroc ? Chez nous, les islamistes se croient être au-dessus des lois et ils ne sont pas dérangés comme les Démocrates. Il est temps d’agir contre cette «islamisation accélérée» de notre société. Il faut voir comment la ministre de l’Education est attaquée quotidiennement par les islamistes et intégristes. Cet acte n’est que la continuité des prières pour interdire les concerts.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*