Accueil » Sport » JS KABYLIE – Invaincus après sept journées du championnat: Les Canaris insatiables

JS KABYLIE – Invaincus après sept journées du championnat: Les Canaris insatiables

En s’imposant avant-hier devant le CR Belouizdad, les Canaris du Djurdjura ont confirmé leur bonne santé, eux qui restent invaincus après le déroulement de sept journées du championnat.
Les hommes de Franck Dumas ont démontré que leurs bonnes performances en ce début de championnat ne sont pas le fruit du hasard et qu’il faudra compter sur eux cette saison. En effet, les camarades de Tizi-Bouali semblent bien partis pour faire d’autres victimes lors de leurs prochaines sorties. Soutenus par un public des grands jours, tout acquis à leur cause, et formant un groupe soudé, les Kabyles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Les lions du Djurdjura, qui ont rendu le sourire à leurs supporters après une saison cauchemardesque, se veulent hyper motivés pour poursuivre leur bonne dynamique. Décontractés, jouant à l’aise et sans pression, les coéquipiers de Juba Oukaci, qui se montrent insatiables à chacune de leurs sorties, n’ont en tête que le désir et la détermination de bien faire. Pleins de jus et très engagés, ils se passent bien des calculs, préférant tout donner sur le rectangle vert avec l’objectif de triompher. Un leitmotiv gagnant qui sera certainement celui les jeunes Canaris durant tout le parcours. Une donne qui pourrait être payante en fin de saison pour la JSK, dont le dernier titre de champion remonte à 2008, sous la houlette de Moussa Saïb. Il est vrai que le championnat est encore long et qu’il serait hasardeux de se prononcer sur le sacre, mais au vu du travail qu’effectue le staff technique, à sa tête le technicien français Franck Dumas, les Canaris ont de fortes chances de décrocher une place sur le podium. Un fauteuil qui leur permettra de renouer avec la compétition continentale, la saison prochaine. En attendant, toutes les conditions semblent réunies à même de croire au grand retour du club le plus titré du pays sur la scène footballistique nationale et continentale. La vision du président de la JSK, Chérif Mellal, qui s’est «débarrassé» des «stars» lors de l’intersaison en optant pour le rajeunissement de l’effectif, s’avère judicieuse jusque-là. Il a fait le bon choix et les résultats probants obtenus jusqu’ici sont bien au-delà des prévisions. Le boss kabyle ne veut pas s’enflammer pour autant : «Sincèrement, je ne m’attendais pas à un aussi bon début de saison. C’est fantastique ce qu’on est en train de réaliser. Mais il nous faut garder les pieds sur terre et la tête sur les épaules. Nous allons continuer à travailler pour améliorer la progression de cette jeune équipe. Notre objectif, c’est une place sur le podium. Nous avons un bon groupe de jeunes et un public merveilleux. Je suis persuadé que la JSK retrouvera, dans les trois ans à venir, son standing d’antan», ne cesse de répéter Chérif Mellal après chaque performance de son équipe.

CHERIF MELLAL, président de la JSK: «Poursuivre sur cette lancée»

«Le match a été difficile, mais on a réussi l’essentiel, à savoir la victoire. C’est le plus important surtout pour le moral des joueurs. J’espère qu’on va poursuivre sur cette lancée.
Pour ce qui est du centre de formation, les travaux de défrichements du terrain situé à Oued Aissi vont commencer la semaine prochaine. Après ça, nous allons trouver l’entreprise qu’il faut pour prendre le relais. Concernant le cas Boukhenchouche, pour le moment le joueur a été versé dans la catégorie espoir et pour ce qui est de la décision finale, nous allons nous réunir et on tranchera sur le sort qui sera réservé au joueur. Pour le prochain match face à l’ESS, nous allons le préparer et on ira à Sétif avec la ferme intention de réussir un bon résultat. Pour conclure, je tiens à remercier vivement le public pour son soutien. Nous avons des supporters en or et on fera tout pour être à la hauteur de leurs attentes», a déclaré, entre autres, le président de la JSK, Cherif Mellal, à l’issue de la rencontre au site officiel du club.

FRANCK DUMAS, entraîneur de la JSK:«Nous avons gagné notre match le plus difficile»

C’est un coach de la JSK aux anges qui s’est présenté avant-hier soir face aux journalistes à l’issue de la victoire nette et sans bavure de son équipe (2 – 0) contre le CRB. «Je suis très satisfait du fait que nous ayons enchaîné notre 3e match en dix jours et les joueurs ont bien répondu face à une très bonne équipe du CRB.
Ce soir, je suis très heureux car j’estime que nous avons gagné notre match le plus difficile par rapport aux précédents.
Il est vrai que le CRB se trouvait en difficulté, mais il nous a posé beaucoup de problèmes.
Je dois dire que les joueurs avaient les jambes lourdes lors de ce match car c’est notre 3e rencontre en dix jours.
On savait que le match allait être difficile, car on a mis beaucoup d’intensité lors du dernier match.
On a fourni beaucoup d’efforts que ce soit sur le plan offensif ou défensif devant le MCA et puis face à un adversaire qui nous attendait, il fallait bouger, or on n’avait pas les jambes pour le faire.
Les joueurs ont vraiment souffert par moment.
C’est la raison pour laquelle je ne peux pas les accabler sur ce qui n’a pas marché. J’ai constaté qu’il y avait beaucoup de déchets dans le jeu.
On a commis beaucoup d’erreurs mais l’important est d’avoir gagné au final», a déclaré tout heureux le coach de la JSK, Franck Dumas, à l’issue du match de vendredi soir face au CRB.

«Notre public est impressionnant»

Revenant sur les clés de la réussite de son équipe depuis le début de la saison, le technicien français a affirmé que le secret réside surtout dans la confiance qu’il a placée en ses joueurs.
«Pour avoir la réussite, il faut la provoquer. Je leur dis à chaque fois : essayez et même si vous vous trompez, il faut toujours essayer. Je ne leur reproche rien lorsqu’ils essayent même s’ils se trompent.
Tant qu’il y a de la réussite, on doit profiter. L’animation vient aussi des joueurs. Moi, je propose aussi.
Il y aura encore de belles soirées», a indiqué Franck Dumas qui n’a pas tari d’éloge sur le merveilleux public de la JSK qui a garni les gradins du stade du 1er novembre à l’occasion de cette chaude empoignade face au CRB.
«Je tiens à remercier notre public. Il a été impressionnant une nouvelle fois. C’est d’ailleurs ce qui motive les joueurs sur le terrain. En voyant nos supporters dans les gradins, j’avais envie d’avoir 20 ans de moins pour rentrer sur le terrain et jouer le match», avoue tout ému le patron de la barre technique de la JSK.

«L’ES Sétif sera un gros morceau»

Tout en savourant ce troisième succès de suite, le quatrième depuis le début de la saison, Franck Dumas se projette déjà sur le prochain match face à l’ESS pour le compte de la 8e journée.
«Maintenant, je dois dire que les joueurs ont besoin de récupérer sur le plan mental et physique surtout. Cela fait quelques jours qu’on enchaîne les rencontres et c’est vraiment fatiguant pour le groupe. Mes hommes ont besoin de faire un break avant la prochaine sortie en championnat. Nous allons leur accorder du repos mais surtout mettre en place un programme adapté afin de les aider à retrouver leur grande forme. Nous aurons à préparer le match de l’Entente de Sétif la semaine prochaine. Oui, ce sera un match difficile face l’ESS qui reste un gros morceau, mais comme je viens de le dire, nous allons devoir penser à accorder du repos aux joueurs avant de préparer la prochaine rencontre», avoue le coach des Canaris.

À propos M.DEGUI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*