Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Quelles décisions?

Pôle & Mic: Quelles décisions?

Alors que les présidentielles sont devant les portes, les partis de l’opposition n’abordent aucunement cet évènement. Ils sont «muets» et ne réagissent même pas aux déclarations des leaders du FLN ou du RND, comme si les présidentielles seraient un non-événement. Et pourtant, les présidentielles intéressent les Algériens et c’est la seule élection qui les attire contrairement aux autres. Le pouvoir ou plutôt le clan présidentiel n’a rien dit sur le sujet. Déjà, la France s’est impliquée et cet «intérêt» pourrait engendrer un «froid» dans les relations. Les autres capitales semblent attendre un «signe» pour se prononcer. L’Occident s’est toujours intéressé aux élections présidentielles, ce qui est normal à cause de la place qu’occupe l’Algérie en Afrique et ses ressources. Le pouvoir semble être comme «piégé» par cette grosse affaire de «Kamel el boucher» et la saisie des 700 kg de cocaïne qui a divulgué une «partie» de l’iceberg de la corruption qui gangrène le sommet de l’Etat où même l’institution militaire a été «secouée» engendrant un «changement» de têtes et voir même des poursuites contre des hauts gradés. Aujourd’hui, le pouvoir s’occupe et s’atèle à changer les «hommes» sans annoncer une politique de lutte contre la corruption digne de ce nom et qui réhabilitera le pouvoir politique et l’Etat. Les scandales rapportés par la presse notamment «électroniques» sans que les informations ne soient démenties ont comme «terni» l’image des hommes du pouvoir. Les déclarations «sulfureuses» de certains ministres ont encore «terni» l’image de l’Exécutif. Le pouvoir ne va pas rester les bras croisés pour se manifester afin de réhabiliter son image. Peut-être que c’est la justice qui reprendra le relais pour «éliminer» certains qui ont trop abusé de l’argent du peuple et de la confiance placée en eux par le pouvoir ou les hommes du pouvoir. Le pouvoir va opérer un «changement» et annoncer une» nouvelle politique» pour reprendre du terrain. Attendons pour mieux voir !

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*