Accueil » Actualité » Gaïd Salah: «La responsabilité est une lourde mission»

Gaïd Salah: «La responsabilité est une lourde mission»

L’art est-il désormais donné aux militaires pour saisir les opportunités dans les meilleures circonstances et évaluer les démarches et les objectifs atteints? Sans doute oui au vu du niveau du professionnalisme de l’ANP. Le Général de corps d’Armée Ahmed Gaid Salah développe l’un des concepts clés chez le militaire. Il s’agit de la responsabilité. «La responsabilité est une lourde mission» affirme le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah. Une responsabilité qui s’accroît à mesure que les défis et les enjeux se multiplient. Seulement voilà, le Général en bon visionnaire, insiste beaucoup sur les «leçons» et les «expériences» pour atteindre ce qu’il qualifie de «Commandement responsable». Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP a été ponctuel touchant ainsi du doigt des questions aussi stratégiques qui entrent dans la prise de décisions militaires dans une conjoncture qui impose désormais une mobilisation générale de l‘ANP. Le Général a affirmé, dimanche à Alger, que la responsabilité est une « lourde mission » que chaque responsable sache assumer amplement les suites de ses décisions. Le Général qui a usé d’un ton particulièrement préventif sait de quoi il parle. Il évoque des concepts clés tels que la «rationalité», le «dévouement» et la «conscience» indispensables pour l’accomplissement des missions des militaires et des décisions qui en résultent. « L’action rationnelle, circonspecte et dévouée se manifeste par une parfaite conscience que la responsabilité est une lourde mission et que chaque responsable dans son poste, quelle qu’en soit la nature, sache assumer amplement les suites de ses décisions », a affirmé le Général de corps d’Armée. Gaid Salah présidait une réunion d’orientation avec les chefs de départements, directeurs centraux et chefs de services centraux selon un communiqué du Ministère de la Défense nationale (MDN). Le Généra de Corps d’Armée souligne que « la responsabilité est un examen permanent pour l’homme. Il pose des préalables : Serait-il capable d’accomplir parfaitement ses devoirs? Serait-il apte à se conformer au strict respect des lois en vigueur tout en tenant compte des dispositions du métier du militaire » ? Le Général s’est réuni avec les cadres centraux du MDN et de l’état major de l’ANP. Cette rencontre entre dans la dynamique des visites périodiques d’orientation tenues avec les cadres et les personnels des Commandements de forces, des Régions militaires et des Grandes unités. Le Général de corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP s’est réuni donc dimanche avec les cadres des structures centrales du MDN et de l’état-major de l’ANP. Ont pris part aussi à cette rencontre, le secrétaire général du MDN, les chefs des départements du MDN et de l’état-major de l’ANP, les directeurs, les chefs de bureaux et les chefs de services centraux, précise la même source. Dans son allocution d’orientation, le Général de corps d’Armée a mis l’accent sur « l’intérêt particulier » qu’il confère en permanence aux structures et organes centraux, et ce, au regard de leur rôle « intrinsèque », étant les structures chargées des missions de la planification, de l’organisation, du contrôle et de l’orientation au profit de toutes les composantes de l’ANP sur tous les plans. Il a également réitéré « la nécessité de prendre conscience que la responsabilité est assurément une lourde mission. Ce qui exige selon lui au responsable d’oeuvrer à l’acquisition davantage de connaissances, de sciences, de savoir et d’expériences ». « Le commandement responsable, et mon message s’adresse à l’ensemble, est l’art de savoir tirer profit des leçons et des expériences acquises, il est également l’art de l’exploitation et de l’emploi rationnels et efficients des ressources humaines, matérielles et des renseignements mis à disposition. Il est l’art de savoir saisir les opportunités dans les meilleures circonstances, de savoir évaluer et analyser les données disponibles, et rechercher les voies nécessaires au développement et à la gestion afin que toute entreprise ne soit, en aucune sorte, une aventure dont les risques ne sont pas préalablement calculés », a-t-il fait observer. Le Général de corps d’Armée s’est attardé sur les multiples réalisations de l’ANP. « Telle est la vision globale et prospective qui doit être tenue en considération à chaque étape effective par son efficacité, concrète par ses résultats et importante par son ambition », a-t-il souligné. « La responsabilité de renforcer cette démarche appliquée, dont le Haut commandement de l’ANP a une parfaite maîtrise, constitue une lourde mission incombant aux hommes de nos Forces armées, toutes catégories confondues, sur tous les niveaux de responsabilités, de commandement et de gestion. Cette responsabilité dont l’importance s’accroît avec la multiplication des défis et les enjeux d’actualité et futurs et dont le poids continue de peser avec l’impératif de la perpétuelle veille sur l’enracinement de ses valeurs et principes ancrés dans le conscient collectif des personnels militaires », précise-t-il . »Telle est la démarche appliquée, dont je parlais et qui fait aujourd’hui notre fierté et dont nous valorisons les résultats obtenus sur le terrain en tant qu’outil décisif dans l’aboutissement du processus de développement de l’ANP, notamment ces dernières années, tout autant que nous la considérons comme étant un capital d’expériences acquises d’extrême importance, qui se doit d’être la source d’inspiration et le référentiel des leçons et des enseignements à suivre, voire à en prendre l’exemple », relève le Général.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*