Accueil » Sport » Ligue 1 – 6ème journée: Le MCO à l’épreuve de l’académie

Ligue 1 – 6ème journée: Le MCO à l’épreuve de l’académie

Pour avoir mis fin au doute et décroché une première victoire salutaire en championnat, lundi dernier face à l’AS Aïn M’lila, le Mouloudia d’Oran aspire aujourd’hui à confirmer ce réveil à Alger où il défiera le Paradou de Kheireddine Zetchi.
La pression est certes retombée d’un cran à El-Hamri, mais l’obligation du résultat est toujours là. C’est en résumé ce qu’a dû expliquer le staff technique intérimaire Bekkadja-Kinane aux joueurs avant d’embarquer pour la capitale et le stade Bologhine, théâtre de leur confrontation avec le PAC.
Toujours sans Badou Zaki, désormais en congé de maladie d’une quinzaine de jours, donc au Maroc, et sans Dellal, dont on ne sait aucune nouvelle depuis son départ d’Oran, les Rouge et Blanc du Mouloudia n’auront, par ailleurs, pas une mission facile face à une équipe dont on ne cesse de vanter les qualités individuelles de ses joueurs.
Au complet, les Oranais voudront surtout confirmer que leur succès face à l’ASAM de Lakhdar Adjali n’est pas un simple feu de paille et que le ‘’problème’’ résidait surtout en l’incapacité du désormais ex-staff technique à trouver la formule idoine pour composer un onze compétitif.
Face à l’Académie, ce MCO passera, ainsi, un test grandeur nature qui nous renseignera davantage sur les capacités des Hamraoua à continuer leur ascension.
A Belcourt, le Chabab aura, pour sa part, une mission tout aussi exigeante que celle de battre l’Olympique de Médéa dans un choc entre perdants de la précédente journée.
Plus que jamais déterminés à défier l’énorme imbroglio qui paralyse la bonne marche de leur direction, les poulains de Si Tahar Cherif El-Ouazzani cherchent aussi et surtout à décrocher trois points qui effaceront de leur mémoire collective la déception de l’amère défaite concédée tout récemment à Sétif.
De son côté, l’Olympique de Médéa n’aura d’autre choix que stopper l’hémorragie en rentrant avec au moins le point du match nul sous peine de se mettre déjà en situation doublement difficile.
A Béchar, la JS Saoura ne devrait pas trop trembler pour prendre le meilleur sur un fragile CABBA à l’inverse du Mouloudia de Béjaïa qui recevra un gros client que cette ambitieuse et solide équipe du NAHD.
La grosse interrogation réside, toutefois, en la capacité des coéquipiers du buteur Gasmi à faire preuve d’autant de solidité en l’absence, sur le banc de touche, de leur mentor Dziri Bilel, suspendu.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*