Accueil » Oran » Après les fausses informations sur une fugue déguisée en enlèvement: Indignation chez la population oranaise

Après les fausses informations sur une fugue déguisée en enlèvement: Indignation chez la population oranaise

L’hypothèse d’une fugue déguisée en enlèvement, avancée depuis la disparition d’une fille de 14 ans à Saint Eugène, a bien été confirmée. Selon des sources généralement bien informées, l’enquête sur la disparition de la collégienne Fatima à peine 14 ans, a fait lumière sur cette affaire qui allait être à l’origine d’un climat d’inquiétude chez les parents d’élèves au premier jour de la rentrée scolaire 2018 – 2019. Dans le quartier Saint Eugène et ailleurs, le sentiment d’indignation se lisait clairement chez la population. « On nous a induits en erreur, Haram Alihoum », une déclaration d’un homme d’un certain âge qui n’arrivait pas à croire, que l’histoire de cette disparition, a bien été orchestrée par la victime et son cousin 22 ans repris de justice très connu dans le quartier. Après l’arrestation de ce cousin, l’affaire a tourné d’un enlèvement au détournement d’une mineure qui n’a pas encore atteint les 14 ans. Dans le quartier Saint Eugène, nous avons pu récolter quelques informations qui rapportent, qu’entre la petite fille et son compagnon, il y avait une histoire de promesse de mariage, malgré son jeune âge. La fille aurait quitté son domicile après que son père lui ait retiré son téléphone portable, racontent des sources du voisinage. Le lendemain elle décide de fuir avec l’aide de son compagnon. Ce dernier aurait loué une demeure dans une localité de la ville d’Oran. On raconte que la pression des enquêteurs suite aux intenses recherches, a fini par convaincre la fille et le garçon à jeter l’éponge. Selon des sources proches de la police, la fille a été retenue au niveau de la sûreté de la wilaya d’Oran, durant toute la journée du dimanche en compagnie d’un psychologue. L’auteur de ce détournement, à savoir le cousin et compagnon de la victime, a été arrêté et devra être présenté devant la justice. Cette affaire a aussi imposé beaucoup de question sur les fausses informations qui ont circulé dans certains médias à propos de cette affaire, montée de toute pièce par une gamine. Mais la question qui mérite bien une réponse, quelles sont les raisons de certaines déclarations de la famille de la victime, qui attendait la visite du wali d’Oran.

À propos A.Kader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*