Accueil » Régions » Le développement local à la loupe à Saïda: Des membres de l’Exécutif pointés du doigt

Le développement local à la loupe à Saïda: Des membres de l’Exécutif pointés du doigt

En maître de cérémonie et entouré du SG de wilaya et du P/APW le wali Louh a présidé Dimanche dernier au siège de la wilaya une réunion de travail à travers laquelle les 6 chefs de Daïras que compte la wilaya, les Directeurs des secteurs névralgiques tels que la DUC, les Ressources Hydriques, le DTP, le DEP ainsi que les bureaux d’étude. La presse écrite et parlée était également associée à cette réunion de travail. Persuasif et pragmatique dans la démarche et dans un discours direct par touches successives, le wali étala un large balayage d’une séquence récapitulative de ce qui a été réalisé, ce que ne l’a pas été et ce qui le sera. Sans mâcher ses mots, il s’est déclaré outré voire abusé par la confiance placée en certains directeurs qui ont livré leurs secteurs à l’abandon « celui qui se sent incapable de prendre ses responsabilités, qu’il parte », dira-t-il. Rompu dans l’art de déceler les bilans et les rapports d’activité revus et corrigés avant d’être soumis à la hâte à son appréciation, il n’a pas caché lors de cette séance de travail son indignation et son étonnement face au faible taux de consommation de crédits constaté. « Nous sommes à 3 mois de la fin de l’année et vous traînez encore la patte ». Cette remarque qui en dit long s’adresse en premier lieu aux chefs de Daïras surtout celles de Ouled-Brahim et El-Hassasna. Régression et échec telle est la lecture que nous avons pu faire autour de cette intervention du chef de l’Exécutif de wilaya qui durant toute la rencontre n’a pas pris de gants pour remettre dans les rangs certains directeurs censés le représenter chacun dans son secteur d’activité. Le moins que l’on puisse dire est que cette réunion de travail, dont l’atmosphère était torride en cette journée caniculaire, a donné des sueurs froides à plus d’un parmi l’assistance mise à mal par des reproches et les coups de semonce qui n’ont pas manqué lors de cette rencontre. Du côté de la population, une forte majorité de citoyens reconnaît au wali Louh Seif-El-Islam ses fougues quand il s’agit du développement et de l’essor socioéconomiques de la wilaya et surtout le mérite de ne pouvoir dormir que d’un seul oeil pour sortir de cette vieille wilaya de son éternelle léthargie afin de la hisser à son statut réel et à sa fonction de wilaya. L’homme de la rue a lui son mot à dire et il a noté avec regret le même constat et cette terrible désillusion après une période rythmé par une saccade de réalisations sans précèdent. Certes, la wilaya est quelque peu sortie de sa torpeur et cela ne veut pas dire que la ligne d’arrivée est franchie. Loin s’en faut ! La récréation a pris fin et a lancé un appel pressant pour que chacun des Responsables assume et prenne entièrement ses responsabilités. Quoi qu’il en soit le chef de l’Exécutif a encore du pain sur la planche pour impulser une dynamique au développement et ce par la participation de tous les acteurs de la société civile sans exclusivité, ni parti pris dans le respect et la considération pour la population locale qui a été pendant une longue période vouée aux gémonies et méprisée par « certains responsables locaux ». Faut-il s’attendre à un nouveau départ ? L’espoir est encore autorisé.

À propos Ould Ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*