Accueil » Sport » Ligue 1 – 5ème journée: Capital pour le MCO, special pour l’USMBA

Ligue 1 – 5ème journée: Capital pour le MCO, special pour l’USMBA

Après la parenthèse internationale qui a vu notre sélection nationale revenir avec un nul encourageant de la Gambie, le championnat professionnel de Ligue 1 reprend ses droits, exceptionnellement, ce lundi à la faveur du déroulement de sa cinquième journée.
Très décevant jusqu’à lors avec deux petits points pris seulement sur les douze mis en jeu, le Mouloudia d’Oran s’efforcera, à cette occasion, d’enclencher une dynamique à même de sauver les apparences en ce début de saison invraisemblable.
C’est que même pour préparer ce match crucial face à l’AS Aïn M’lila, les choses allaient de mal en pis au sein de la bâtisse mouloudéenne.
Absence de l’entraineur principal Badou Zaki et de son adjoint Dellal, partis au Maroc sans indiquer leurs réelles intentions de ne plus revenir ou d’aller au clash au niveau de la CRL puis de la FIFA, crise de confiance au sein même du groupe avec des insinuations de partout, léthargie inquiétante de la direction qui attend encore avant de désigner un nouveau patron technique : les intérimaires Bekkadja et Kinane n’ont, en somme, pas eu les meilleures garanties à même de préparer une équipe appelée à se révolter.
Seul un succès permettrait, en effet, au Mouloudia de relever la tête et de regagner, ne serait-ce que momentanément, la confiance de son chaleureux public.
A Constantine, le Chabab voudra aussi démentir les chiffres de ce début de saison à tâtons à la faveur d’un succès face à l’USM Bel-Abbès. Ayant réussi à mettre fin à la saignée lors du derby, l’USMBA de Moez Bououkaz devra, toutefois, se montrer bien plus convaincante en matière de jeu pour espérer piéger la troupe à Amrani.
A Alger, chez le Nasr d’Hussein-Dey, la JS Saoura de Nabil Neghiz cherchera, de son côté, à confirmer son score-canon face à l’USMA lors de la précédente journée. Entre l’ex-adjoint de Christian Gourcuff et son élève Dziri Bilel, l’empoignade promet, d’ailleurs, de belles surprises et une indécision jusqu’au bout.
A Sétif, ce sera, par ailleurs, jour de classique ! Tenu en respect par le PAC sur cette même pelouse du 8-mai 1945, l’Entente vise le gain complet cette fois-ci face au Chabab de Belouizdad, question de confirmer sa suprématie sur les (grands) clubs de la capitale mais aussi de rester dans le sillage de l’USMA.
Se relevant doucement de son entame catastrophique, le CRB de Si Tahar Cherif El-Ouazzani tentera, surtout, de ne pas concéder une nouvelle défaite qui remettrait tout en cause.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*