Infos
Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Laisser la Tunisie tranquille!

Pôle & Mic: Laisser la Tunisie tranquille!

Des imams ou des Cheikhs ou des prêcheurs algériens ont, très vite, réagi à la décision de la Tunisie quant à l’égalité de l’héritage entre les hommes et les femmes. Le prédicateur de la télévision Ennahar, Chemes Edine n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour indiquer que les appels pour l’égalité de l’héritage entre l’homme et la femme sont des déclarations de guerre contre Dieu. Ces déclarations ont même été rapporté par le journal Ennahar et sur le site du journal. Il n’est pas le seul, mais ce prédicateur ne s’est jamais joint à un parti islamiste ou considéré comme un des fidèles ou sympathisants de ces partis qui utilisent la Religion comme fond de commerce politique et à aucun moment, les organismes de l’Etat défendant l’éthique n’ont réagi à de telles déclarations. Chez nous, les islamistes et les intégristes ne veulent aucune réforme de la pensée islamique ou de la pensée islamiste. Ils croient qu’ils sont les « meilleurs » défenseurs de l’Islam et que les autres ne seraient que des « innovateurs ». La Tunisie a aussi ses imams, Oulémas et penseurs dont beaucoup ont approuvé la réforme sur l’héritage. En Tunisie, la «Coordination tunisienne pour la défense du Coran» a organisé, Samedi dernier, une marche à Tunis pour protester contre cette réforme. Déjà, ce débat est vieux dans l’Histoire de l’Islam. Mais à aucun moment, nos prédicateurs ou chefs islamistes ou même les Salafistes n’ont dit mot sur les réformes en Arabie Saoudite comme autoriser la femme à conduire et à organiser des galas de musique en Arabie Saoudite. La raison est simple, ils ont peur d’irriter les Oulémas Saoudiens et wahhabites sur de telles questions, mais ils se permettent de critiquer les voisins et autres pays musulmans. Chez nous, on continue de « uer» les Arkoun et autres réformateurs de la pensée musulmane. Les islamistes affichent une peur contre ce qui est réforme et craignent la décantation dans le camp des islamistes.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*