Accueil » Sport » Nul face au CABBA, défaite face à Saoura: Ce MCO ne rassure pas

Nul face au CABBA, défaite face à Saoura: Ce MCO ne rassure pas

Ceux qui ont bravé les conditions climatiques estivales et parcouru plus de 1.300 kilomètres en aller et retour pour assister à la production de leur équipe favorite à Béchar sont les plus déçus ! Ils étaient, pourtant, quelques deux cents inconditionnels du Mouloudia à avoir rallié la lointaine Béchar pour ce choc entre la JS Saoura et le MCO. Une défaite et une prestation indigeste plus tard, ces supporters oranais commencent sérieusement à douter des chances de leur team de réussir le grand défi annoncé, à savoir prendre place sur l’une des trois places du podium final de l’exercice 2018-2019.
Car, à voir la triste production des coéquipiers du gardien Litim face à la JS Saoura, l’on donnerait presque raison à ceux qui commencent à formuler certaines appréhensions par rapport au niveau réel de l’équipe de Badou Zaki.
N’ayant récolté qu’un seul point en deux rencontres de championnat, le Mouloudia peine, en effet, à décoller.
De plus, le fait que le staff technique débute la rencontre face à la JSS avec pas moins de quatre changements par rapport au onze qui avait donné la réplique au CABBA voilà une semaine seulement est un indicatif fort révélateur sur les hésitations et manque de certitudes de Badou Zaki à propos des forces et faiblesses de son groupe.
Même les changements opérés en cours de match lui ont valu bon nombre de critiques en raison, notamment, de son incapacité démontrée à contrecarrer les plans de son alter ego de la JSS, Neghiz Nabil.
Il ne suffit, du fait, pas d’être clerc pour comprendre que la prochaine sortie officielle face au Mouloudia de Béjaïa sera déterminante à plus d’un titre pour l’avenir du driver marocain à la tête de l’équipe professionnelle des Rouge et Blanc d’El-Hamri.
D’autant plus que cette fois-ci, le fameux argument lié à la patience et au temps risquerait de ne pas peser bien lourd face aux revendications des supporters qui s’attendaient au meilleur de la part de leur ‘’grand entraîneur’’ et qui commencent désormais à craindre le pire …

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*